Nord-Kivu : L’entrée de l’armée ougandaise en RDC, un échec de l’état de siège (sociv)

Rédaction Centrale
2 Min Read

La population de la province du Nord-Kivu plus particulièrement celle de la ville de Goma, semble n’est pas convaincue des esplications autour de l’incursion de l’armée ougandaise sur le sol congolais, le 30 Novembre 2021.

Pour sa part, Marrion Ngavho, président de la société civile de Goma, qualifie l’entrée de troupes étrangères ougandaises de l’échec des FARDC et de l’état de siège contre les ADF et les autres groupes armés au Nord Kivu et Ituri.

Contactés par un reporter de Juardc.info basé à goma, ce mercredi 01 décembre2021, certains habitants de cette ville volcanique et ses environs, montrent leurs inquiètudes face à l’opération de traque des ADF que ces troupes ougandaises vont mener pendant une période dans le territoire de béni.

Arsène kalume, un jeune activiste de la ville de Goma et habitant au quartier katoyi dans la commune de karisimbi s’est confié à la rédaction de Juardc.

« Je suis vraiment désolé de la décision du gouvernement congolais autorisant les opérations d’une armée étrangère sur notre sol. Nous sommes dans un état de siège et je pense que tout à été mis en place pour que ce dernier soit effectif et produise des résultats tant entendus. Je ne sais pas ce qui se cache derrière des tels accords. Notre gouvernement devrait penser autrement, car ces mêmes troupes peuvent se tourner contre nous après un temps » a-t-il conclu.

De l’autre côté, certains félicitent cette arrivée de l’armée ougandaise sur le sol congolais comme une voix vers la solution de mettre fin aux tueries et l’insécurité dans cette partie de la RDC.

Rappelons que, l’état de siège vient d’être prorogé  dans les provinces du Nord-Kivu et Ituri pour la 13 ème fois.

Par Lucien Nabugorhe depuis Goma

Share This Article
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !