Sud-Kivu/Motion de censure : cette déclaration des élus provinciaux qui recadre Ngwabidje

Rédaction Centrale
3 Min Read

 « Depuis le dépôt de cette motion le 26 novembre dernier, nous assistons à des subterfuges tendant à empêcher l’Assemblée Provinciale d’exercer ses prérogatives constitutionnelles ». Cette déclaration est des députés provinciaux Sud-Kivu.

Cette déclaration a été rendue publique le mercredi 1 décembre 2021, au bureau de l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu, en présence d’une vingtaine des députés provinciaux, relative à une tension qui prévaut au Sud-Kivu depuis le dépôt et la transmission d’une motion de censure contre le Gouvernement provincial.

Les députés signataires fustigent les manœuvres du gouverneur Ngwabidje tendant à déstabiliser l’organe délibérant.

« La mobilisation des agents de la commune d’Ibanda, Kadutu et Bagira, les cadres de base de toute la ville de Bukavu, des quelques cadres et agents de l’administration publique, certains motards pour venir manifester devant l’Assemblée Provinciale en est une illustration », dénonce l’assemblée provinciale, avant d’ajouter ;

« L’attaque de la résidence de l’honorable Georges Musongela Mutambala dans la nuit du 27 au 28 novembre 2021, le retrait des éléments commis à la garde rapprochée de l’honorable du Président ainsi que ceux commis à sa résidence avec brutalité sans en informer au préalable le président de l’organe délibérant de mobile d’une telle attitude« .

Les députés provinciaux rappellent le Gouverneur Ngwabidje que la motion est constitutionnelle, légale et réglementaire. Ces derniers précisent qu’ils ne visent autre que le bon fonctionnement des institutions Provinciales.

Par ailleurs, recommandent au « gouverneur de province de se soumettre à cet exercice du reste normal auquel il a déjà été soumis, instruire les services de sécurité à ne pas s’ingérer dans les questions purement politique et d’assurer sans faille la sécurité des enceintes ainsi que les alentours de l’organe délibérant surtout en cette date du débat et du vote de ladite motion et d’assurer particulièrement la sécurité des Honorables Députés ».

Il sied de noter que de son côté l’exécutif provincial, dans une correspondance d’accusé de réception adressée au bureau définitif de l’Assemblée Provinciale, a dit n’est pas disposé à répondre présent à l’invitation dans la plénière du Jeudi 2 décembre 2021.

Par Bernardin Murhabazi Matabaro

Lire aussi :Sud-Kivu/Motion de Censure : L’Assemblée provinciale confirme la tenue de la plénière le jeudi 2 décembre 2021

Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !