État de siège au Nord-Kivu : la machine à tuer de Goma poursuit son petit bonhomme de chemin

Rédaction Centrale
2 Min Read

Un autre corps sans vie d’une femme a été retrouvé la matinée du samedi 22 janvier 2022, au quartier Lac Vert, en commune de Goma, province du Nord-Kivu.

D’après les informations parvenues à la rédaction de juardc.info, il s’agit d’un corps d’une femme de soixantaine d’âge.

Selon Dedesi Mitima, chef de quartier Lac Vert, la victime serait tuée ailleurs et les malfrats seraient venus déposer son corps à l’endroit où il a été retrouvé.

« Vu les signes d’étranglement sur le corps de la défunte, elle serait tuée ailleurs puis on est venu le déposer ici », estime-t-il.

Cette situation qui à triste toute la population de la ville de Goma et sème peur au sein de cette population. Les habitants s’inquiètent de voir que depuis le début du mois de janvier, les cas des meurtres ne cessent de s’accroître dans le chef-lieu d’une province à État de siège.

Lire aussi: État de siège au Nord-Kivu : les cas de kidnapping s’accentuent à Goma

Au regard de cette criminalité à grande échelle, plusieurs habitants estiment que c’est le temps de mettre un terme à l’état de siège proclamé par le président de la République, étant donné que c’est l’insécurité qui a pris le dessus en lieu et place de la paix.

Signalons que la commune de Goma a enregistré au-moins trois cas d’assassinats dont deux corps retrouvés sans vie et un autre étudiant tué un jour après avoir défendu son mémoire.

Lire aussi : Nord-kivu : assassinat des deux jeunes à Goma, la LUCHA RDC exige des enquêtes

Nord-Kivu : en plein état de siège, deux personnes fusillées à Goma

Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !