CAN CAMEROUN 2021 : L’Algérie humiliée par la côte d’Ivoire (3-1) – JUA RDC

CAN CAMEROUN 2021 : L’Algérie humiliée par la côte d’Ivoire (3-1)

Rédaction centrale

Championne d’Afrique en titre, a été éliminée de la Coupe d’Afrique des nations 2022. Les Fennecs ont d’abord été menés (3-0) par des buts de Franck Kessié (22e), Ibrahim Sangaré (39e) et Nicolas Pépé (54e). Grâce à cette deuxième victoire en trois matchs, la Côte d’Ivoire assure la première place du groupe E. Les Algériens terminent, quant à eux, derniers et embrassent la porte.

La victoire ou la porte. Sous la pression d’une élimination précoce de la CAN 2022, l’Algérie, championne d’Afrique en titre, lance ce choc face à la Côte d’Ivoire après le coup d’envoi de l’arbitre sud-africain Victor Gomes. Tout de suite, les Fennecs partent de l’avant et obtiennent un premier coup franc plein axe (1re).

Riyad Mahrez tente sa chance, mais le ballon est repoussé par le mur ivoirien (3e). La première véritable occasion chaude est, quant à elle, à la faveur des Éléphants. Auteur d’une bonne récupération et d’un joli numéro du côté gauche, Ghislain Konan pénètre dans la surface avant de trouver Nicolas Pépé au point de pénalty.

L’ex-pensionnaire de Ligue 1 reprend en première intention, mais son tir passe largement au-dessus des cages de Raïs M’Bolhi (8e). Les Verts peuvent souffler. Quelques instants plus tard, Nicolas Pépé signe la première frappe cadrée de ce choc, bien captée par le portier algérien (18e). En guise de réponse, Ismaël Bennacer trouve le poteau ivoirien sur corner (21e).

Mais, sur l’action qui suit, c’est la Côte d’Ivoire qui va débloquer les compteurs. Au terme d’un excellent mouvement collectif, Max-Alain Gradel lance l’intenable Nicolas Pépé sur le côté droit dans la surface de réparation. L’attaquant d’Arsenal fixe Abdelkader Bedrane avant de décaler Franck Kessié en retrait, qui propulse le cuir au fond des filets (22e, 1-0). C’est son premier but dans une Coupe d’Afrique des nations.

Les Algériens sont dans l’obligation de réagir après cette ouverture du score et tentent tant bien que mal de développer leur jeu. Mais, trop passifs, les hommes de Djamel Belmadi vont se faire punir. Sur un coup franc tiré par Serge Aurier du côté droit, Ibrahim Sangaré échappe au marquage défensif et se retrouve seul au second poteau. D’un coup de tête dévastateur, l’attaquant crucifie Raïs M’Bolhi et assomme l’Algérie (39e, 2-0). Le break est fait.

Complètement sonnés, les Algériens ont bien du mal à se montrer dangereux avant la pause. Seul Youssef Belaïli tente un pointu, qui termine sa course dans les mains de Sangaré (45e). À la pause, les champions en titre sont virtuellement éliminés de la CAN 2022 !

Pourtant, c’est encore la Côte d’Ivoire qui réalise un festival d’actions offensives. En face, l’Algérie est au bord de l’agonie, notamment sur des opportunités de Max-Alain Gradel (47e), Serge Aurier (50e) ou Nicolas Pépé (51e). Et, sans surprise, les Éléphants vont finir par porter le coup de grâce. Après une bonne récupération au milieu de terrain, Sébastien Haller décale Nicolas Pépé sur le côté droit. L’attaquant des Gunners entre dans la surface de réparation et enfume son vis-à-vis avant d’enrouler du gauche (54e).

Quelques instants plus tard, l’espoir algérien renaît. Les Fennecs obtiennent un pénalty après une faute dans la surface de réparation sur Youcef Belaïli (58e). Riyad Mahrez se présente alors face à Raïs M’Bolhi pour le tirer, mais l’attaquant de Manchester City trouve le poteau (60e).

Quand ça ne veut pas… Mais c’est finalement sur coup franc que les Algériens vont réussir à réduire la marque. Sur un corner du côté gauche, le ballon est mis en retrait pour Youcef Belaïli, qui manque sa reprise du droit. Le ballon atterrit sur Aïssa Mandi, qui remet pour Sofiane Bendebka. Le milieu du MC Alger n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets (73e). L’Algérie y croit.

Malgré une fin de match très intense, l’Algérie ne va pas réussir à faire trembler de nouveau les filets ivoiriens. À l’inverse, Sébastien Haller croit porter l’estocade aux Fennecs au bout du temps additionnel (90e + 3). Son but est finalement annulé à la fin du match. Mais cette décision n’y change rien. L’Algérie, tenante du titre, termine 4e de son groupe derrière la Côte d’Ivoire (1er), la Guinée équatoriale (2e) et la Sierra Leone (3e) et sort par la petite porte.

Newsletter

Votre email:

JUARDC Souhaitez-vous recevoir des notifications sur les dernières mises à jour ? Non Oui