Nord-Kivu : la circulation des faux motards décriée à Goma

Rédaction Centrale
2 Min Read

Les taximans moto de la ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, alertent sur la présence des faux motards dans les rues de cette ville volcanique.

D’après certains motards qui se sont confiés à juardc.info, ce mardi 12 avril 2022, il est facile d’identifier ces faux motards car, selon eux, ils ne maîtrisent pas tous les coins de la ville, ils fixent des prix inadaptés pour une course normale et finissent ainsi en conflit avec les clients lors qu’ils arrivent à la destination, étant donné que le trajet devient long par rapport à ses calculs.

Par ailleurs, les taximans moto déplorent cette situation et pensent que la présence de ces personnes constituent un danger pour la population. Ils indiquent que plusieurs conséquences en découlent, comme des bagarres entre motard et son client, mais un frein à l’avance de leur métier qui constitue leur gagne-pain.

« Moi je peux refuser un client de 1000fc, mais eux acceptent 500 FC, chose que nous déplorons. Nous demandons au autorités De s’investir dans la réglementation des structures nouvellement créées ici à Goma », implore un motard qui a requis l’anonymat.

Contacté, monsieur Kasereka Kalondero, Président de la Coordination des motards (COTAM), affirme avoir reçu différentes plaintes de la part des motards. Il ajoute que finir les rumeurs, sa structure a déployé des agents sur terrains à fin de trouver une solution palliative à cette situation et mettre hors d’état de nuire ces personnes pour redonner protection à la population.

Pour rappel, le gouverneur militaire du Nord-Kivu a demandé à toute la population de veiller sur la sécurité en dénonçant tout cas y afférent.

Share This Article
Leave a comment