Prétendu référendum pour l’indépendance de Bunagana et la haine contre les Rwandais: des jeunes blogueurs du Grands-Lacs haussent le ton !

Rédaction Centrale
3 Min Read

Alors que la cité de Bunagana au Nord- Kivu, à l’Est de la République Démocratique du Congo est sous l’occupation du mouvement terroriste M23 depuis plus de trois mois et causant plusieurs morts et atrocités aux paisibles citoyens, un message anonyme circule depuis la matinée de ce jeudi 29 septembre sur les réseaux sociaux demandant un referendum pour l’indépendance de Bunagana , et diabolisant les femmes d’origine Rwandaises mariées aux congolais et à haïr les hutus vivant en République Démocratique du Congo.

C’est dans ce cadre que le collectif de blogueurs de la RDC, Rwanda et Burundi dans une déclaration commune et dont votre rédaction a eu copie ,estiment que ce message hostile peut porter atteinte à la cohabitation pacifique entre la population de la région de grand lacs et inciter les familles à se déchirer .

Pour Olivier , jeune blogueur Rwandais et l’un des signataires de cette déclaration, ce message de haine est un discours génocidaire et susceptible d’amorcer un conflit qui risquerait d’embraser toute la région de grand lacs.

«le génocide au Rwanda a commencé par de tels messages ségrégationnistes qui incitent la population à massacrer ses voisins, ses frères, ou un neveu tue son oncle car il est tutsi ou un homme hutu égorge sa femme car elle tutsi »a-t-il renseigné.

Même son de cloche pour John Mukengere, jeune journaliste et blogueur de Goma qui estime qu’il est totalement inacceptable que l’homme soit un loup pour l’homme et pense que la diversité ethnique et culturelle pour les populations de la région de Grands Lacs constitue une bénédiction et non une source de malédiction commune.

De son coté ,Abiud Olinde Safari journaliste congolais évoluant à Bukavu,en a marre de tels messages et croit qu’il faut à tout prix arreter la circulation de messages et discours incitatifs à la haine.

«ne partageons pas n’impotre quel message surtout celui qui incite un groupe à discrimininer un autre, la cohesion sociale dans la region de grands lacs est obligatoire car nous sommes condamner à vivre ensemble et à s’aimer » a-t-il insinué .

Disons que ces blogueurs du Congo, Rwanda et du Burundi sont accompagnés par la Benevolencija grand lacs, dans le cadre du projet Média pour le dialogue M4D dans son volet lutte contre les messages et discours haineux.

Share This Article
Leave a comment