Agression de la RDC par le M23: les étudiants du Sud-Kivu exigent l’expulsion de l’ambassadeur Ougandais

Rédaction Centrale
2 Min Read

Des Étudiants réunis au sein de la Représentation des Étudiants du Congo (REC), étaient dans les rues de Bukavu, chef-lieu du Sud-Kivu ce mercredi 9 novembre 2022 pour manifester leur soutien au message du chef de l’Etat Félix Tshisekedi appelant les jeunes à soutenir l’armée mais également lui demander  l’expulsion de l’ambassadeur de l’Ouganda accrédité en RDC.

Avec des calicots, sifflets et plusieurs chants entonnés pour soutenir les FARDC et dire non à l’agression du M23 soutenu par le Rwanda, et l’Ouganda, ces étudiants demandent même des armes pour défendre leur patrie.

« Nous recommandons au président de la république de rompre les relations diplomatiques avec l’Ouganda en expulsant son ambassadeur accrédité en RDC. De doter aux FARDC des moyens conséquents en revoyant à la hausse le budget alloué à la Défense mais aussi procéder à la réforme de l’armée. De créer un service militaire rapide d’un mois pour les jeunes étudiants dans le 26 provinces de la RDC. » explique ce mémo lu par Samuel Byamungo, Coordonnateur provincial de la REC.

Pour la REC, les congolais et les rwandais sont des voisins naturels et sont accueillis dans des campus congolais mais le seul problème pour les deux pays, c’est le président rwandais Paul Kagame.

La marche a débutée du bureau de la REC, jusqu’au gouvernorat de province où un mémo a été lu et déposé des mains du secrétaire exécutif du Gouvernement Provincial, qui a promis le transmettre à qui de droit.

Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !