Bukavu : des jeunes filles sensibilisées sur l’intégrité comme valeur morale et humaine chez la femme

Rédaction Centrale
4 Min Read

Des jeunes filles ont été sensibilisées par l’Association Vijana Shujaa (VS) sur la valorisation des mœurs. Ces jeunes réunies autour du thème : Qu’est-ce que l’intégrité pour une nouvelle génération des filles de valeur pour un Congo digne, dans la nation des concerts ? ».

Des échanges ont tournés autour de la valeur d’une fille et son intégrité comme valeur morale et humaine chez une femme. L’activité a eu lieu dans la salle premium de l’hôtel Elizabeth, en commune d’Ibanda ce vendredi 11 novembre 2022.

Selon Monica Mahimire chargée du genre au sein du mouvement Vijana shujaa, cette activité avait pour objectif de réévaluer le comportement de la jeune fille et son intégrité dans la communauté.
À travers ces assises, la jeune doit comprendre sa valeur et sa contribution pour l’émergence de la société et de la patrie en général.

Les panelistes sont revenues sur les qualités que doit revêtir une fille pour qu’elle soit utile à sa famille et à la communauté entière.

Pour Vanessa Shamamba , la fille ne devrait plus être considérée comme une chose ou une simple aide. Elle doit faire plutôt preuve de maturité morale et scientifique pour arriver à se valoriser elle-même.

 » J’ai  parlé de la personnalité car l’intégrité rime avec la personnalité. Lorsqu’on est intègre, on a un caractère, se même on a de la valeur, surtout pour les jeunes filles, on ne sera pas toujours là pour crier mais il faut seulement agir. Les filles ne doivent plus mettre en tête que ce sont les hommes qui leurs causent du tort car s’il faut étudier,dans n’importe quelle option on y trouve des filles capables de changer le monde avec leurs expériences. L’heure n’est plus là où l’on doit être vulnérable, c’est l’heure devenir femme militante, combattante parce qu’on a remarqué que celle-ci a une place pour que la nation puisse évaluer. La femme doit apprendre à dire non aux anti-valeurs lui imposés et dire non à toutes ces messes basses qui lui font croire qu’elle est la queue et non pas la tête. Que les coutumes cessent d’endormir les femmes pour qu’elles se mettent au travail  » dixit Vanessa Shamamba.

Kipene Lubula, une des oratrices du jour et qui parraine le mouvement Vijana shujaa, pense que la jeune fille ne mérite pas ce que la société lui réserve car elle n’est pas incapable de réaliser autant d’actions.

 » Personnellement, j’ai parlé de l’intégrité sur toutes ses formes et ses définitions. J’ai voulu juste me rassurer si les jeunes filles et femmes de Bukavu comprennent ce qu’est l’intégrité. C’est quelque chose de très nécessaire dans l’évolution d’une personne. Le mot intégrité incarne les valeurs, les qualités et tout ce qui peut faire évoluer la femme pour un Congo digne comme d’aucun peut l’attendre  » a-t-elle renchérit.

Signalons que le mouvement Vijana Shujaa et une association des jeunes qui militent pour la promotion du civisme et l’éveil patriotique au niveau de la province du Sud Kivu.

Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !