Bukavu : la cérémonie de Kitchen party, une menace des mœurs et coutumes africaines (Gisèle Konkwa)

Rédaction Centrale
4 Min Read

« La cérémonie dite de Kitchen Party commence à créer plusieurs conflits dans les familles et les communautés. Certaines mamans ont oublié les coutumes en imitant les occidentaux dans leurs pratiques. »

Cette affirmation est de Madame Gisèle Konkwa Babunga, animatrice au centre Olame lors d’un entretien avec un reporter de JUARDC.Info ce mercredi 09 Novembre 2022.

Selon madame Gisèle Konkwa, cette cérémonie a enterré les coutumes et a fait disparaitre l’amour. Elle pense que les différentes cérémonies qui se font actuellement, nombreuses femmes commencent à y aller juste pour remplir les formalités.

« Le Kitchen Party ne doit pas être fait à l’exemple des musulmans chez les catholiques, mais il doit être un événement d’amour et de rencontre pour unir les familles et non les diviser.On peut faire une cérémonie de remise des cadeaux sans faire des locations de salle ni moins encore vouloir trop dépenser. De petits troubles et accusations sont répertoriés après ces cérémonies qui ne doivent pas avoir de place chez les mamans africaines. On peut faire le kitchen party traditionnellement sans faire recours à des salles de fête puisque c’est devenu comme une sorte de publicité. Ils sont aussi devenus sources de dispute au sein des foyers, par exemple,si la mariée n’arrive pas à accoucher on lève les équivoques que c’est tel qui avait amené ceci le jour de remise des cadeaux qui est à la base de ce malheur  » explique-t-elle.

De son côté madame Sylvie Sifa Safari, pense que cette cérémonie présente des avantages comme de désavantages. Pour elle , nombreuses femmes et filles commencent à faire cela dans l’objectif de s’enrichir illicitement mais lorsqu’ils y arrivent ça devient source des conflits entre familles et voisins.

« Souvent quand nous faisons le kitchen party, les cadeaux remis ne viennent pas vraiment du cœur, on vient remplir les formalités de répondre à l’invitation. On donne parceque on attend quelque chose après et ce n’est pas donc par amour. C’est une sorte d’épargne dans l’idée que ça reviendra un jour. C’est là que je dis que c’est un désavantage. Mais si on me donne avec coeur ouvert sans attendre le retour, c’est déjà bon et un avantage de cette cérémonie qu’il faut d’ailleurs conserver à ce niveau. Le kitchen party d’aujourd’hui a perdu vraiment son sens ultime. Auparavant c’était une fête d’aurevoir que les mamans organisés dans la cour intérieure de leurs parcelles pour que les autres viennent offrir ce qu’elles ont trouvé comme cadeau à la jeune épouse qui veut se marier. Nous appelons toutes les mamans à revenir à l’ancienne pratique de recourir aux tentes et aux amies pour que cette cérémonie ait encore un sens digne » indique-t-elle.

Il importe de rappeler que , la cérémonie dite de kitchen party, est une cérémonie d’origine Islamique qui prend actuellement de l’ampleur dans toutes les communautés, sociétés et religions et dans laquelle, avant le mariage d’une fille, la mère invite toutes ses amies à venir déposer chacune son cadeau « ouvert » à la jeune épouse. Ces cadeaux sont selon certaines femmes détournés à leur usage à cause de la pauvrette qui gangrène les familles.

Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !