Appel à la cohésion sociale et dialogue sociopolitique pour faire avancer la province du Sud Kivu (Elvis Mupenda)

Rédaction Centrale
4 Min Read

Le Coordonnateur de la Ligue des Jeunes Africains pour le Développement au Sud-Kivu (LIJAPD/SK), appelle en ce moment où il se vit une crise entre l’assemblée provinciale et le Gouvernement provincial, tout le monde à enterré la hache de guerre (Députés, gouvernement provincial, Société Civile, notabilité sudkivucienne, les faîtières de la société civile, mouvements citoyens, jeunes leaders d’opinion, responsable des partis politiques) car 2023 est une année électorale à n’est pas ratée.

JuaRDC.Info, vous propose une tribune de l’Assistant Elvis Mupenda.

Je suis juste devenu un homme qui fait des analyses indépendantes après avoir compris que nos députés pour seulement leurs propres intérêts égoïstes,ils sont prêts à enterré notre province.

En plus, nous devons nous focaliser beaucoup plus au développement socioéconomique, sécuritaire, environnementale, culturelle et touristique de la province, qu’aux guéguerres unitules qui sont beaucoup plus financés par certains hommes politiques qui vivent à Kinshasa,et qui investissent plus dans d’autres provinces plutôt que la notre, hélas ils ne cherchent que la satisfaction de leurs appétits ethniques, tribales, familiale, et villageois selon la conjugaison de l’axe vertical, alors en quoi, ils aiment notre province ?
Regardez la province du Nord Kivu, plus précisément à Goma comment ils ont évolué parce-que ils ont compris que se mettre au tour d’une table dans le cadre du dialogue social,ils sont plus forts et plus déterminés à changer l’image de leur ville.

Nous autres c’est du « fanchirisme, » même si l’on à la volonté, chacun veut que son obédience profite les dividendes de la province au détriment de la population sudkivucienne.

Pourquoi nous, la Société Civile du Sud-Kivu dans toute sa diversité n’est peut pas joué son rôle datant d’être le flambeau de la cohésion sociale ?
Que d’être dans la joug et tremplin des certains hommes politiques insatisfaits de la gourmandise labellisée.

Nos honorables députés provinciaux également doivent très bien joué leurs rôles majeurs de la représentativité de la population,leurs électeurs selon la conformité parlementaire plutôt que resté dans un même films d’ambiguïté et pourtant ils doivent travailler pour l’intérêt suprême de la province et l’amélioration des conditions des vies de la population, que voir seulement leurs égo.

Toute la notabilité sudkivucienne doit jouer pleinement son rôle de mettre en avant les intérêts de la province, que de chercher d’abord le positionnement de leurs mandataires, malheureusement presque tous les notables de cette province sont aussi Autorités Morales, responsables d’ au-moins un parti où regroupement politique,et pourtant ils devraient être complétées localement par la création des entreprises pour lutter contre le chômage et booster l’économie de notre entité.

Nous sommes une Génération d’espoir, et plus jamais resté dans le carcan d’opposants, indignés, militant tambourinaire, acclameur applaudiseur,et danseurs, porteurs des drapeaux,…

C’est pourquoi votre Humble Serviteur reste le Colibri de Paix dans la province du Sud Kivu,en générale et dans la ville de Bukavu en particulier.
Je vous remercie.

Assistant Elvis Mupenda M, Coordonnateur de la Ligue des Jeunes Africains pour la Paix et le Développement au Sud-Kivu (LIJAPD/SK,) une organisation membre du BCSC du Sud Kivu.

Share This Article
Leave a comment