Bukavu : « Soyons ce changement que nous désirons en abandonnant les anti valeurs » (Vijana Shujaa)

Rédaction Centrale
3 Min Read
Vijana Shujaa, Photo crédit: JuaRDC.Info

Le mouvement Vijana Shujaa invite les jeunes à prendre le temps de réfléchir sur la pratique de bonnes valeurs que de rester entrain de s’accuser. Message transmis au cours d’une conférence organisée par cette Association sans but lucratif des jeunes samedi 03 Décembre 2022 à l’hôtel Elizabeth, en commune d’Ibanda.

Lors de cette conférence, les panélistes ont tourné autour du thème « la jeunesse et la culture des valeurs humaines pour une coexistence harmonieuse ».

Me Arjoule Karhinda a dans son intervention focalisé son attention sur le rôle de la jeunesse dans la contribution au développement de son pays. Il a invité les jeunes à être ce changement que désire tout le monde au lieu de continuer à se pointer les doigts.

 » Je suis intervenu sur les valeurs de la jeunesse puisque je me dis, nous en tant que jeunes de la RD Congo, nous avons un grand rôle à jouer sur autant des défis qu’il y a dans notre pays dont le sous-développement, les guerres à répétition et toute forme de désordre qui se trouve dans ce pays. Alors, il était question de nous interroger sur les valeurs que nous devons cultiver afin que nous puissions être des acteurs de changement dans notre communauté  » indique-t-il

Maître Karhinda précise que les jeunes doivent être plus actifs dans la promotion des valeurs humaines en cultivant l’esprit de travail et de développement.

« Le rôle de la jeunesse se définit par la culture de certaines valeurs notamment la responsabilité qui fait référence à la capacité d’un jeune de dénoncer un mal au lieu de se lamenter seul à seul ou en public. À cette valeur s’ajoute la résilience qui elle aussi donne à quelqu’un l’amabilité de transformer la douleur, de transformer les défis en opportunité afin d’en sortir victorieux  » a confié Me Arjoule Karhinda.

Pour sa part, Héritier Mutimanwa, coordonnateur du mouvement Vijana Shujaa, l’objectif de sa plateforme est d’instruire les jeunes sur l’éveil patriotique. Celui-ci fait également savoir que des conférences de ce genre sont organisées par sa structure pour instruire les jeunes sur différentes thématiques liées à leur responsabilité.

« Comme d’habitude, chaque après deux mois nous organisons une conférence que nous surnommons Baraza la Vijana qui est un cadre de regroupement, de réflexion et d’expression propre aux jeunes sur les thématiques liées au civisme et patriotisme responsable. Nous sommes entrain de constater petit à petit que les valeurs humaines sont entrain d’être remplacée par des anti-valeurs.  » précise-t-il.

À noter que, à part les conférences d’après chaque deux mois pour instruire les jeunes, Vijana Shujaa organise également l’entrepreneuriat agro-pastorale pour quitter de la théorie vers la pratique.

Lire aussi: Bukavu : les habitants de Panzi et Cahi veulent voir se concrétiser leur « volonté de former une nouvelle commune »

Share This Article
2 Comments