L’Avenir : « Lors de son échange avec Antony Blinken, Félix Tshisekedi exige des sanctions contre le Rwanda » voici la Revue de presse de ce jeudi

Rédaction Centrale
7 Min Read
Félix Tshisekedi et Antony Blinken en tête-à-tête au palais présidentiel du Mont Ngaliema, Photo crédit: Présidence RDC

Revue de presse kinoise du jeudi 15 décembre 2022.

La plupart des journaux parus ce jeudi dans la capitale congolaise s’intéressent à la diplomatie que le chef de l’Etat congolais Félix Tshisekedi mène contre le Rwanda au forum USA-Afrique tenu à Washington.

A ce sujet, l’Avenir titre en sa manchette : « Lors de son échange avec Antony Blinken, Félix Tshisekedi exige des sanctions contre le Rwanda ».

Dans cet article, ce quotidien rapporte que le président de la République, Félix Tshisekedi a été la tête d’une délégation congolaise restreinte ayant mené des discussions bilatérales entre la RDC et les USA, représentés par le Secrétaire d’État Antony Blinken à Washington. Selon ce tabloïd, ces échanges ont porté sur la situation sécuritaire dans l’Est de la RDC, à la suite de l’agression injuste de la part des terroristes du M23 soutenus par le Rwanda.

« Le secrétaire Antony J. Blinken a rencontré aujourd’hui le président de la RDC, Félix Tshisekedi, pour discuter de la situation sécuritaire et humanitaire désastreuse dans l’Est du pays. Le secrétaire Blinken a exprimé ses condoléances pour les vies perdues à Kishishe et son inquiétude pour les centaines de milliers de personnes déplacées », indique le bulletin de l’Ambassade des Etats-Unis à Kinshasa, repris dans les colonnes de portail.

Selon la presse présidentielle, note ce journal, la RDC demande aux États-Unis de s’impliquer plus fortement dans la résolution de ce conflit notamment en prenant des sanctions contre le Rwanda qui soutient le M23. A en croire le même porte-parole, indique l’Avenir, le secrétaire Blinken et le président Tshisekedi se sont accordés sur l’importance de la mise en œuvre immédiate du communiqué du 23 novembre suite au mini-sommet de Luanda sur la paix et la sécurité, à savoir la cessation des hostilités, le retrait du groupe armé M23, la fin du soutien de l’État aux groupes armés, la condamnation des discours de haine et la reprise des consultations entre le gouvernement de la RDC et les groupes armés nationaux dans le cadre du processus de Nairobi.

Forum des As reste sur la même voie et titre en sa Une : « Félix Tshisekedi appelle les USA à faire pression sur Kigali pour faire cesser la violence dans l’Est du pays ».

Dans leur échange, souligne ce quotidien, Antony Blinken et Felix Tshisekedi ont fait allusion notamment à la cessation des hostilités, au retrait du M23, à la fin du soutien aux groupes armés, à la condamnation du discours de haine et la reprise des consultations entre le gouvernement congolais et les groupes armés nationaux dans le cadre du Processus de Nairobi.

Selon ce tabloïd, le secrétaire d’Etat américain a encouragé le gouvernement de la RDC à dénoncer le discours de haine et l’a exhorté à intensifier ses efforts pour condamner cette rhétorique inacceptable. Un discours que les membres du gouvernement, à partir du Garant de la nation jusqu’aux ministres en passant par le Premier ministre Sama Lukonde ont toujours dénoncé, appelant le peuple congolais à faire la part des choses et menaçant d’être traduit en justice tout Congolais qui tiendrait de tels propos haineux, écrit ce portail. Par conséquent, en encourageant son interlocuteur sur cette voie, poursuit ce quotidien, l’homme d’Etat américain a simplement poussé une porte qui est déjà largement ouverte.

La Prospérité révèle qu’à Washington, le le président congolais, Félix Tshisekedi a pris part, à une conférence sur la lutte contre le changement climatique avec le Secrétaire d’Etat américain, M. Anthony Blinken, plusieurs présidents africains et l’envoyé spécial des USA pour le climat, John Kerry. Dans son grand oral prononcé à cette occasion, écrit ce portail, Félix Tshisekedi a souligné l’urgence de l’enjeu climatique, la place centrale de la RDC dans la stratégie mondiale de lutte contre le réchauffement climatique et de transition énergétique, et enfin l’obligation pour les pays industrialisés de tenir leur engagement quant au financement de l’adaptation au changement climatique des pays africains. Ces derniers sont des victimes innocentes des dérèglements du climat. Repris dans les colonnes de ce tabloïd, Felix Tshisekedi estime qu’il y a un désir de produire de l’énergie propre pour soutenir leur développement économique et sortir ainsi du cycle infernal de la pauvreté.

Pour sa part, Le Potentiel fait savoir que la RDC et les USA réitèrent leur soutien à la feuille de route de Luanda. Sans répit, indique ce quotidien, Kinshasa poursuit sa bataille diplomatique pour mettre fin aux velléités expansionnistes de Kigali. C’est ainsi qu’en séjour à Washington, dans le cadre du sommet USA-Afrique, le chef de l’État congolais a porté haut sa voix pour rallier activement le pays de l’Oncle Sam à la cause congolaise. C’est dans ce cadre que Félix Tshisekedi et sa délégation ont mené des discussions bilatérales avec les ÉtatsUnis représentés par le secrétaire d’État, Antony Blinken. Selon ce tabloïd, Kinshasa s’en sort ragaillardi, en ayant convaincu Washington sur l’incontournabilité des processus diplomatiques que sont le processus de Nairobi et la feuille de route de Luanda, visant à promouvoir la paix et à consolider la stabilité dans l’Est de la RDC. Ce qui sous-tend la cessation des hostilités et le retrait de la coalition M23-RDF des territoires occupés au Nord-Kivu. Ainsi, dira-t-on que les lignes bougent sur le front oriental. Car sur le terrain des opérations au Nord-Kivu, ce journal souligne que la rencontre étiquetée Mécanisme de vérification de la MONUSCO, l’EJVM, l’EACRF et des FARDC à Kibumba contrôlé par le M23, consacre, en réalité, la mise en œuvre du retrait du M23 de Bunagana et des autres zones occupées. Ils devront être cantonnés au Mont Sabyinyo en vue de leur désarmement, démobilisation et d’éventuelles poursuites judiciaires, pense Le Potentiel.

Avec la Radio Okapi

Lire aussi: Sud-Kivu : 58,5% de ménages sont dans une situation d’insécurité alimentaire (Innocent Kadekere)

Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !