Nord-Kivu : le mariage civilo-militaire reste un remède pour barrer la route aux rebelles du M23 (Batundi Voltaire)

Rédaction Centrale
2 Min Read

La population du territoire de Masisi est appelée à doubler la vigilance et bien collaboré avec les services securitaires pendant ce temps que les rumeurs circulent sur une probable présence des rebelles du M23 dans certains villages de cette partie de la province du Nord-Kivu.

Cet appel émane de Batundi Voltaire Saint, président Territorial de la Société Civile Forces vives de Masisi.

Dans une interview accordée à JuaRDC.Info ce jeudi 28 décembre 2022, il demande à la population de toujours dénoncer tout cas suspect en vue de faciliter la tâche aux agents de l’ordre.

« Nous savons tous que les rebelles du M23 cherchent à tout prix entrer dans notre cher territoire de Masisi, à ce stade nous devons tous s’unir derrière nos vaillants militaires des FARDC qui sont sur le front. Si nous voyons un cas suspect nous devons directement alerter les services de sécurité« a-t-il-il déclaré.

Notons que les Forces Armées de la République Démocratique du Congo via son porte-parole du Nord-Kivu le Colonel Guillaume Ndjike Kaïko ont rassurées la population de Masisi qu’elles disposent de toutes les mesures possibles pour barrer la route aux rebelles du 23 Mars qui veulent à tout prix récupérer cette partie du terroire de Masisi.

Share This Article
Leave a comment