Sud-Kivu: « des motions initiées par les députés provinciaux sont des actes masquant la soif et l’avidité des élus devant l’argent et les postes » (Augustin Ntaitunda)

Rédaction Centrale
3 Min Read

La crème intellectuelle regroupant plusieurs jeunes militants de la province du Sud Kivu s’indigne des agitations de certains députés provinciaux qui se disent « motionnaires »,pourtant des motions qui ne font que plonger les espoirs du peuple dans l’eau.

Elle l’ a dit dans une déclaration lue devant la presse locale ce mercredi 21 décembre et dont copie a été déposée à la rédaction de JuaRDC.Info.

Dans cette déclaration, cette structure des jeunes intellectuels, indique que des motions initiées par certains députés provinciaux sont des actes masquant la soif et l’avidité des élus devant l’argent et les postes

Pour elle , ces motions avaient plusieurs objectifs notamment faire pression au gouverneur pour l’octroie de postes politiques , des partenariats économiques et financiers mais également la couverture dans les business privés, chose qui selon eux n’avantage en rien les habitants sud-kivucien qui ont besoin du changement.

La crème intellectuelle se dit désolée de voir comment certains élus du Sud Kivu ont entamé des démarches inconstitutionnelles qui ne sont même pas prises en compte par la cour constitutionnelle.

Cependant précise notre source, l’opinion doit retenir que ces agissements de députés provinciaux n’ont aucune finalité d’intérêt commun car estime-t-elle c’est un conflit d’intérêt individuel qui fait perdre à la province toute les opportunités de développement et de cohésion d’où la population est appelée à s’approprier son destin en étant exigeant envers les dirigeants et envers toute initiative tendant à faire développer la province du Sud Kivu

Elle sollicite néanmoins la tenue d’une table pouvant regrouper tous les acteurs politiques et sociaux afin de se dire la vérité en face et définir ainsi des nouvelles perspectives d’avenir pour la province

Notez que c’est depuis le jeudi 24 novembre dernier, que certains députés provinciaux ont voté une motion de censure contre le gouvernement provincial, chose que le gouverneur Théo Ngwabidje avait qualifié d’un « théâtre » car les députés n’avaient pas atteints le quorum de décision.

Lire aussi: Sud-Kivu : le Maire de Bukavu Bilubi interdit la marche pacifique de la Société Civile

Share This Article
1 Comment