Bukavu : journalistes et blogueurs outillés sur la lutte contre la propagation des discours haineux

Rédaction Centrale
2 Min Read

Les journalistes et blogueurs de la ville de Bukavu ont été formés par l’organisation Terre de Paix sur la lutte contre la propagation des discours haineux ou discours qui incitent à la haine.

Cette formation capitale permettra à éviter les dangers pour la cohésion sociale et les conflits électoraux violents en RDC.

Le Coordonateur de terre de Paix au Sud-Kivu, Toyi Mirefu, l’objectif de cet atelier de formation est d’outiller les participants, journalistes, acteurs de la Société Civile et d’autres leaders d’opinions sur les notions de base de discours haineux et les stratégies pour lutter contre ces genres de discours qui créent la division et qui incite la violation au seins de nos communautés.

« Ces discours sont beaucoup plus rependus sur les réseaux sociaux et pour nous, nous voyons le danger de ceux-ci. C’est pourquoi, nous avons vu qu’il est important que nous puissions appelé les participants à la prise de conscience par rapport au travail qu’ils font comme journalistes et comme leaders politiques, etc… » laisse-t-il entendre.

Il lance un appel aux journalistes et à la population à la prise de conscience et de ne pas se mettre avec les gens qui sèment des conflits ou qui soulèvent les conflits qui incitent à la haine.

 » La responsabilité du journaliste réside dans sa fiabilité, la véracité et la vérification des faits avant de diffuser les informations car c’est celui le garant de l’information fiable. » pense-t-il.

Monsieur Hermann Vany, chargé de la DUDH à la MONUSCO Sud-Kivu a quant à lui montré que le rôle important que joue leur institution dans la lutte contre les discours de haine.

Il a également fait savoir que le monitoring a pour rôle de sensibiliser la population pour prévenir les conflits violents dans nos sociétés et pour protéger les victimes contre les discours de haine.

Share This Article
Leave a comment