Bukavu : la Société Civile d’Ibanda exige un audit urgent  sur la gestion du Bourgmestre sortant Ntayitunda

Rédaction Centrale
3 Min Read

La Société Civile sous noyaux de Ndendere, Nyalukemba et Panzi saisit le nouveau Bourgmestre de la commune d’Ibanda pour lui faire part de la non concrétisation de 9 projets « prioritaires » dans le cadre du projet Participatif en raison de trois actions par quartier après tout un exercice budgétaire allant de janvier à décembre 2022.

Elle l’a fait savoir dans une correspondance adressée au nouveau Bourgmestre de la commune d’Ibanda et copie réservée à JUARDC.INFO.

Pour ses sous noyaux, le comble est qu’aujourd’hui, la concrétisation des rêves de la population de la Commune d’Ibanda demeure une utopie face à une réalisation appréciée à moins de 20%, malgré les fonds de rétrocessions reçus.

« Le comble est qu’aujourd’hui, la concrétisation des rêves de la population de la Commune d’Ibanda demeure une utopie face à une réalisation appréciée à moins de 20%, malgré les fonds de rétrocessions reçus et les recettes localement maximisées. Vous comprendrez monsieur le Bourgmestre que les cri de détresse à travers lesquels avions toujours dénoncé l’ineffectivité dans la mise en œuvres des actions prioritaires retenues par la population étaient pris comme l’adage qui dit ; « le chien aboie et la caravane passe. » avant de poursuivre:

 » Rien ne nous empêche de dénoncer en plus que ça fait plus d’une décennie exceptée la période de l’intérim du Bourgmestre adjoint monsieur Dunia Runiga Daniel que nous félicitons en passant, que les gestionnaires de la commune d’Ibanda se sont illustrés dans le détournement des deniers publics en s’appropriant illégalement et irrégulièrement les fonds issus des réalisations en recettes auprès du contribuable congolais à travers plusieurs taxes sous la gestion chaotique du Bourgmestre sortant, monsieur Manegabe Ntayitunda Evariste sans le moindre respect des principes liés à la redevabilité. »

Suite à la démotivation des agents percepteurs non rémunérés, les 3 sous noyaux de la société civile forces vives de Ndendere, Nyalukemba et Panzi demandent également à l’autorité provinciale d’interdire tout mouvement du Bourgmestre sortant en dehors de la ville de Bukavu avant un audit sur la gestion de la Commune d’Ibanda.

Au nouveau bourgmestre qui est désormais le gestionnaire de la population, de récupérer tous les carnets quittancier sur le terrain jusqu’à nouvel ordre.

Share This Article
Leave a comment