Bukavu : le personnel de l’ARPJ outillé sur la prévention des abus et exploitations sexuelles

Rédaction Centrale
2 Min Read
Le Personnel de ARPJ

Le personnel de l’organisation Action pour la Restauration de la Paix et la Justice (ARPJ), a été formé sur la Prévention des Abus et Exploitations Sexuelles (PSEA) et sur la notion des droits humains.

Ceci lors des séances de restitution des formations acquises de la part de leurs partenaires tenue du mercredi 18 à ce jeudi 19 janvier 2023, à son bureau national situé sur avenue Hippodrome, en commune d’Ibanda, à Bukavu, Chef-lieu du Sud-Kivu.

Prenant la parole, Isaac Mihonya, Secrétaire Exécutif provincial de l’ARPJ/Maniema a commencé par définir les mots PSEA, inconduite sexuelle, abus sexuel, exploitation sexuelle et harcèlement sexuel.

« La PSEA nous concerne tous. Il est de notre devoir de respecter les 6 principes de base, et nous devons surveiller et dénoncer tout cas d’exploitation et abus sexuels dans nos communautés. Des mécanismes de retour d’informations seront mis sur pied par ARPJ en collaboration avec les autorités locales pour relever les défis. Une politique PSEA Tolérance zéro est déjà élaborée par ARPJ que chacun doit lire et signer afin d’afficher un comportement responsable avant, pendant et après nos actions humanitaires. Nous remercions les partenaires UNFPA, UMI, et BCNUDH pour  leur capacitation..» explique-t-il.

De son coté, Willy Kalonga, Chargé des Programmes à ARPJ, a exposé sur la notion de droits humains pour la protection individuelle, l’utilisation des mécanismes Onusiens relatifs aux droits de l’homme.

« Les personnels de l’ARPJ ont été capacités sur les techniques d’élaboration d’un rapport de monitoring de droits de l’homme, et sur les différents instruments et mécanismes nationaux de protection de droits de l’homme. En ce qui concerne, le rôle de DDH, ils doivent surveiller les actions de l’Etat congolais sur le respect de droits de l’homme. » laisse-t-il entendre.

Disons qu’ARPJ une Association sans But Lucratif qui a pour objectif la défense, la promotion des droits humains et la consolidation d’une paix durable pour le développement en République Démocratique du Congo.

Share This Article
Leave a comment