Bukavu : le RJAE Junior en visite de solidarité aux enfants du foyer Ekabana

Rédaction Centrale
4 Min Read

Le Réseau des Journalistes Ami de l’Enfant Junior a assisté ce mardi 3 janvier 2022, les enfants vulnérables du foyer Ekabana, en commune de Kadutu, à Bukavu, Chef-lieu du Sud-Kivu.

Ces enfants ont apportés des Riz, farine, jus, pains et des beignets comme assistance à ces enfants accusés de sorcellerie.

Nombreuses activités étaient au programme notamment la danse d’ensemble avec RJAE Junior, mise en binôme RJAE Junior et enfants Ekabana sous forme de cercle et puis une familiarisation, suivi des présentations, une chanson sur la paix présentée par les RJAE Junior, poème sur la paix avec Guy Ernest Muhero,…

Par la même occasion, il y a eu lancement officiel des activités du RJAE Junior.

Pour les organisateurs, l’objectif de cette visite était de témoigner leur attachement par rapport à cette catégorie d’enfants en situation difficile.

« Vous savez que nous sommes à la fin de l’année, au sein du RJAE, il y a ce que nous appelons le RJAE Junior engagé pour la promotion d’autres enfants qui ont voulu fêter avec d’autres enfants. C’est comme ça, en choisissant le centre Ekabana c’était pour témoigner notre attachement par rapport à cette catégorie d’enfants en situation difficile. Pour montrer quelque part que le RJAE Junior qui sont des enfants et les enfants accusés de sorcellerie qui vivent ici qu’il n’y a pas de différence. Ils ont besoin de moments de joie, de partage, ils ont besoin également de rappels sur les droits des enfants. »explique Ernest Muhero, coordonnateur du RJAE.

Ernest Muhero fait savoir que dans ce réseau des journalistes ami de l’Enfant Junior, les enfants sont formés pour défendre les droits des autres enfants par différentes activités culturelles.

Il fait également savoir que le critère d’intégration à ce réseau est de 5ans à 15ans.

RJAE Junior, Ekabana
Des enfants RJAE Junior avec ceux de Ekabana

Banywesize Rwizibuka Joseph, Coordinateur adjoint du foyer Ekabana a tenu à remercier le RJAE pour ce signe et demande que ce dernier intéresse le gouvernement provincial afin d’intégrer une ligne budgétaire de soutien aux centres d’encadrement.

« Au nom du foyer Ekabana, nous vous remercions. Nous vous invitons partout où vous passerez, de défendre les droits des enfants,et surtout je vous demanderai d’intéresser le gouvernement provincial d’intégrer dans le budget provincial, une ligne qui soutiendra les centres qui s’occupent des enfants. » laisse-t-il entendre.

Martine Kasongo, une fillette de 13ans et membre du RJAE Junior se dit heureuse d’avoir partagé les de bons moments avec les enfants d’Ekabana.

« Je voulais être journaliste pour défendre les droits des enfants parce qu’il y a des enfants qui sont dans la rue et qui n’ont pas de maisons. C’est ce que je voulais défendre. »

Disons qu’après le foyer Ekabana, le RJAE Junior s’est dirigé à la radio Universitaire ISDR Bukavu, sis à Bugabo pour une émission de restitution de ce qu’ils ont fait à Ekabana.

Share This Article
Leave a comment