Marche contre la force de l’EAC à Goma: 3 journalistes blessés

Rédaction Centrale
2 Min Read

Malgré l’interdiction de la marche pacifique initiée par le collectif des Mouvements Citoyens en vie de dénoncer la passivité de la force de de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC) se trouvant à Goma, des manifestants sont descendus dans la rue ce mercredi 18 janvier 2023.

Cette manifestation qui a été frappée d’interdiction par la mairie la veille, a débuté dans la partie nord de la ville avant d’être stoppée au niveau du Rond-point Tshukudu au centre ville où la police a fait usage de bombes à gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants.

Quelques manifestants qui se rendaient au Gouvernorat de province pour y déposer leur memo ont également été dispersés par la police, quelques interpellations y ont également été enregistrées.

« Lors de cette manifestation, trois journalistes ont été blessés par les éléments de l’EAC dont Ali Asanka Darius correspondant de La voix de l’Amérique, Merveille Kiro de Blessing FM Goma et Héritier Munyafura correspondant de l’Agence Française de Presse et deux autres séquestrés dont Justin Kabumba correspondant de France 24 et Freddy Ruvunangiza correspondant de La prunelle RDC.Info pour la cause d’avoir couvert la marche interdite. « affirme Tuver Wundi de la structure Journaliste en Danger « JED », Nord-Kivu.

Les deux journalistes arrêtés ont été libérés après 4heures du temps ajoute JED et demande aux autorités compétentes de deligenter l’enquête afin de punir les coupables.

Share This Article
Leave a comment