Nord-Kivu: Les FARDC tentent de mettre Kitshanga à l’abri des M23, Kishishe est encore passé sous-contrôle total des rebelles

Rédaction Centrale
2 Min Read

Les combats entre les FARDC et les M23 se poursuivent depuis 6h50 de ce jeudi 26 janvier 2023 à Nyakabingu, dans le territoire de Masisi au Nord-Kivu.

Des détonations en armes lourdes et légères se font entendre dans cette contrée située à 8 km de la cité de Kitshanga sous menace des rebelles depuis hier mercredi.

Des sources militaires qui disent poursuivre l’ennemi jusqu’à son dernier retranchement du sol congolais rapportent avoir infligé des lourdes pertes humaines aux ennemis et plusieurs munitions de guerre des rebelles récupérées lors des affrontements qui se sont déroulés dans la journée de mercredi.

Des sources civiles par ailleurs indiquent que plus ou moins 90% de la population de Kitshanga a évacué vers Mweso, Kibarizo, Butare et Mokoto pour être hors du danger.

Les forces loyalistes occupent bel et bien la cité de Kitshanga néanmoins la circulation sur la route Goma-Masisi est coupée à la suite d’intenses combats qui se déroulent à Nyakabingu renseignent plusieurs sources.

Cependant, deux personnes suspectes être des collaborateurs des rebelles M23 ont été arrêtés mercredi par les résistants patriotes de Kitshanga et remis aux services de sécurité.

La société civile locale qui livre la nouvelle informe également que dix armes AK47 et un téléphone contenant des conversations avec les rebelles ont été appréhendés dans l’une des maisons des suspects. Enfin l’un deux vient d’etre libéré le matin de ce jeudi.

Dans le territoire de Rutshuru par contre, Kishishe et Bambo sont passés depuis les heures vespérales de mercredi sous contrôle total des rébelles après un repli stratégique des forces armées de la RDC.

Toutefois l’on note plusieurs morts et blessés dans le rang de l’ennemi. Côté FARDC des morts sont signalés également dont un colonel et au tour de 26 militaires blessés ont été acheminé dans une structure sanitaire de Kibirizi pour les soins déclarent les sources infirmières.

Share This Article
Leave a comment