Nord-Kivu/Rutshuru: après Kishishe, « Vision pour la Victoire du Peuple » alerte sur d’autres massacres à Tongo

Rédaction Centrale
2 Min Read

Le Mouvement Citoyen « Vision pour la Victoire du Peuple » (VVIP) dénonce un autre massacre dans le groupement de Tongo, en territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu par les terroristes du M23.

Selon son président, Héritier Gashegu qui s’est confié à la rédaction de JUARDC.INFO ce samedi 14 janvier 2023, 40 jours après le massacre de Kishishe, six femmes ont été violées par les M23 et jetées dans une fosse commune à Rusekera.

« Huit femmes ont été violées puis introduites dans une fosse non loin de l’église catholique de Rusekera par les éléments de M23 en date du 05 janvier 2023 les accusant d’être des femmes des jeunes activistes dans les groupes armés locaux qui lancent intempestivement des attaques contre le M23 au même village. Nous soulignons une fois encore que six de ces femmes avaient des enfants nourrissons et une femme d’elles a réussi à se tirer de ce trou et jusqu’ici personne ne sait le sort des autres qui y sont restées » a révèlé Héritier Gashegu.

Celui-ci ajoute que ces rebelles menacent de tuer d’autres personnes à Mulimbi. D’où il demande à ces terroristes de respecter les règles du droit international qui conduisent la guerre.

« La population de Mulimbi est menacée qu’elle sera ravagée entièrement par le fait que le M23 subit des attaques qui proviendrait des groupes d’autodéfense dans la zone. Et nous comme le défenseur des droits de l’homme, nous leur demandons aux M23 qui se disent venir libérer les populations congolaises de respecter les règles du droit international humanitaire. »

Il sied de rappeler que selon une enquête préliminaire de l’ONU, au moins 131 civils ont été exécutés le 29 novembre dernier par le M23 à Kishishe dans le territoire de Rutshuru en province du Nord-Kivu dans l’Est de la RDC.

Share This Article
Leave a comment