Sud-Kivu : L’assemblée Provinciale met en place trois commissions pour évaluer certaines institutions de la province

Rédaction Centrale
3 Min Read

Les députés provinciaux du Sud Kivu ont voté pour la création de trois commissions spéciales pour évaluer notamment les ppp, l’utilisation des frais de participation aux examens d’État et l’autre pour le contrôle des propos.

selon eux, outrageant du porte parole du gouvernement provincial Jérémie Basimane à l’endroit des députés. Cette décision a été prise en plénière ténue ce vendredi 17 Mars 2023 dans la salle des plénières de l’assemblée Provinciale.

Parmi ces commissions spéciales, il y a celle qui se chargera ou examinera les contrats des partenariats public-privé, celle qui tablera sur l’affectation et l’utilisation des frais de participation à l’examen d’État et celle qui devra reconstruire les propos du ministre Jérémie Basimane.

Lors de cette plénière, un accent particulier a été mis sur l’affectation et l’utilisation des frais de participation aux examens d’État et dont une commission spéciale fera la lumière sur les fonds perçus. Après avoir reçu plusieurs correspondances et alertes des parents, le député provincial Freddy Maisha a jugé bon d’adresser une correspondance au bureau de l’assemblée Provinciale pour que à son tour fasse appel à la ministre de l’EPST pour expliquer cette utilisation.

 » Nous avons eu des moments d’échanges avec les parents qui nous avaient alerté sur cette question, c’est pourquoi nous avons été motivés de faire cette lettre à l’organe délibérant pour tabler sur cette matière« a laissé entendre Freddy Maisha.

Pour la question des contrats public-privé, certains députés ont proposé que les privés ayant contractés le gouvernement provincial se présentent au perchoir de l’assemblée Provinciale pour éclairer les députés sur leurs contrats avec le gouvernement provincial et parmi eux, le député Fiston Bulambo.

D’autres par ailleurs veulent qu’une commission spéciale soit créée pour y interroger les privés et en donner rapport à l’assemblée comme le voulait le député provincial David Mubalama.

Il faut noter que ces trois commissions après vote de la majorité pour leur création entrent en vigueur à partir de ce samedi et qui pendant quatre jours, analyseront les faits et les établir devant les députés provinciaux.

Share This Article
Leave a comment