Sud-Kivu: « Nous refusons des lois racistes et discriminatoires dans notre pays », Salomon SK Della

Rédaction Centrale
2 Min Read

À son arrivé à Bukavu ce mardi 04 avril 2023, le haut représentant dans le grand Kivu, Salomon Kalonda Della, a été accueilli chaleureusement par les habitants de la ville de Bukavu.

S’adressant à des centaines d’habitants venus l’habitants, Salomon SK Della dit être envoyé par le président National du Parti « Ensemble pour la République », pour travailler dans la région de grand-lac afin de présenter le statut de Moïse Katumbi.

« J’ai été nommé le haut représentant dans la région du Grand Kivu (Maniema, Nord-Kivu et Sud-Kivu). Je fais ces tours pour comprendre sur place la situation de la population, car celle-ci a besoin des leaders qui seront capables de défendre leur cause sur toute l’étendue de la République », a-t-il dit.

En suite, le représentant Salomon SK Della, a fait un commentaire sur la loi de Tshiani. Pour lui, il reste en opposition et montre que ce sont des lois racistes qui veulent diviser le peuple Congolais.

« La loi tshiani n’est qu’une loi discriminatoire. Au lieu de chercher des lois pour terminer la famine et les souffrances en RDC, ils cherchent des lois qui vont discriminer le peuple Congolais pour continuer à le faire souffrir. Le congolais a besoin de l’unité, de la paix, la sécurité et le développement. Alors qu’on nous amène des lois qui peuvent mettre fin à la guerre et la malnutrition », explique-t-il.

Notre source a évoqué la question de taux d’échange qui est devenu un casse-tête pour les congolais et montre que ce taux dépend de manque de production en RDC, car lorsque le pays importe toujours sans avoir l’idée de produire, le taux d’échange est toujours élevé c’est-à-dire il faut qu’il y ait une bonne gouvernance pour que la population Congolaise espère une vie rentable.

Share This Article
Leave a comment