Ituri: les jeunes de Mambasa descendent dans les rues ce lundi pour exiger le remplacement de la 31ème brigade des FARDC

Rédaction Centrale
3 Min Read

Le territoire de Mambasa, en province de l’Ituri, fait face à la résurgence de l’activisme des terroristes étrangers d’Allied Democratic Force (ADF). Quatre personnes sont mortes, des maisons et véhicules incendiés, entre mardi et jeudi dernier, dans une série d’attaques dans les localités proches de la cité de Mambasa centre, chef-lieu du territoire.

Pour la société civile locale, la peur gagne de plus en plus la population de Mambasa-centre au regard de la menace ADF, qui s’accentue aux alentours de ladite cité. À cet effet, un groupe des jeunes décide de sortir dans les rues ce lundi 07 août 2023, pour exiger le remplacement de la 31eme brigade des FARDC, déployée dans la région. Et ce, selon ces derniers, une solution pour un retour imminent de la paix et la sécurité à Mambasa.

« C’est avec respect que l’alliance des jeunes pour un Mambasa nouveau vous joint par la présente pour vous informer de la tenue d’une marche pacifique qu’elle organise ce lundi 07 août dans le chef-lieu du territoire de Mambasa, pour dénoncer l’insécurité et exiger le remplacement de la 31eme brigade de la FARDC en vue d’un retour imminent de la paix et la sécurité à Mambasa », lit-on dans une lettre d’information adressée à l’administrateur policier de Mambasa.

À en croire la même lettre, cette manifestation publique partira de Tentrée (portail) du stade Mirindi où un rassemblement de tous « les patriotes favorables à la marche » se fera à partir de 8h30. De là, « nous passerons par la rue 100 m et la RN4 avant de chuter devant le bureau de l’Administrateur de Mambasa où un mémorandum sera lu et déposé à l’autorité territoriale », ajoutent ces jeunes qui demandent aux autorités compétentes de prendre des mesures sécuritaires pour cette marche.

« Ainsi, conformément à l’article 26 de la Constitution de la République, nous vous invitons à prendre des mesures idoines pour l’encadrement de cette manifestation publique qui se déroulera dans le respect de l’ordre public et des lois du pays », conclut la lettre.

Pendant ce temps, l’armée a annoncé samedi le retour imminent des déplacés pour les axes Komanda, Luna et Tchabi, dans le territoire d’Irumu, après les opérations militaires contre les groupes armés. À l’en croire, les forces de sécurité ont rétabli l’autorité de l’État dans ces endroits, ce qui porte à croire que l’ADF se serait retiré dans la profondeur de Mambasa, où il commet des représailles contre les civils.

Share This Article
Leave a comment