Sud-kivu: FPM présente une note de plaidoyer aux autorités locales pour l’insertion des femmes dans la gouvernance locale à Kabare

Rédaction Centrale
3 Min Read

Dans le cadre du projet voie et leadership des femmes, la Fondation Pélagie Muhigirwa avec le consortium des organisations: KJN, AFM et SOS IJM ont procédé ce samedi 5 août 2023 à la remise d’une note de plaidoyer sur l’insertion des femmes dans la gouvernance locale dans le groupement de Bushumba en territoire de Kabare, province du Sud-Kivu.

Au cours de cette activité, la question de la potentialité de la femme a été soulevée pour montrer la pierre qu’elle peut apporter à l’édifice une fois au pouvoir. Une note de plaidoyer a été lue à l’intention des autorités locales de Kabare.

Explication du projet par un membre du consortium

Une dizaine d’autorités locales notamment : le chef de groupement, les chefs des villages, les chefs des sous Villages, les chefs des ménages, les officiers des FARDC, l’ANR et le commandant de la police ont pris part à cette activité où une note de plaidoyer a été lue en leur présence.

Les participants à cette activité exprime leur satisfaction quant à ce plaidoyer : «Nous disons merci d’avoir reçu les enseignements sur la femme, la femme a été déconsidérée mais aujourd’hui on nous montre que nous pouvons aussi diriger comme des chefs des ménages, des chefs des sous Village, des chefs des villages …» explique une participante. 

Intervention du chef de Groupement

De leurs parts les autorités locales promettent de prendre en compte ce plaidoyer et précisent qu’avant la fin de l’année 2023 ils auront donné une réponse quant à ce : «Nous avons aimé ce note de plaidoyer car nous les hommes nous sommes les seuls qui dirigent ici à Bushumba nous venons de prendre des engagements, nous comme autorités locales nous allons nous réunir après trois mois pour voir les faiblesses des chefs des ménages et des sous villages d’abord et les remplacer avec les femmes et nous promettons au consortium qui est venu aider ces femmes pour ce plaidoyer que nous allons travailler et le travail sera d’ici là et on va trouver une solution a ce note de plaidoyer» rassure Benjamin Cimusa chef de groupement de Bushumba.

L’activité s’est clôturée avec une prière et une photo de famille pour immortaliser ces événements.

Share This Article
Leave a comment