Campagne électorale RDC 2023 :  À Goma, Katumbi promet de doter à l’armée les avions de chasse de type F16

Par Promesse Kakuru

Rédaction Centrale
3 Min Read
Moïse Katumbi poursuit sa tournée à Goma, Ph. Juardc

Dans le cadre de sa campagne électorale pour les élections de décembre prochain, Moïse Katumbi poursuit sa tournée et est arrivé à Goma jeudi après-midi. Il a tenu un meeting populaire au stade Afia de la commune de Goma. En tant que principal opposant au régime en place, le candidat numéro 3 est convaincu que Félix-Antoine Tshisekedi n’a pas la volonté de mettre fin à la guerre dans l’est du pays.

Il déclare que les avions de chasse de type Sokhoi datent des années 80 et ne sont pas dignes de garantir la sécurité de la population. En revanche, il promet de moderniser les équipements militaires en fournissant à l’armée des avions de chasse F16 pour mettre fin à la tragédie qui se déroule au Nord-Kivu.

« Est-ce que vous pensez que ces avions de chasse Sokhoi de 1980 sont dignes de garantir la sécurité de la population ? Je vais fournir à l’armée des avions de chasse F16 pour mettre fin à cette tragédie qui se déroule au Nord-Kivu », a-t-il déclaré en Swahili pour véhiculer son message.

Dans son discours, Katumbi répond à Tshisekedi en soulignant qu’il n’est pas le candidat de l’étranger, contrairement à son adversaire qui a effectué 666 voyages à l’étranger. Il accuse Tshisekedi d’avoir amené les soldats de l’EAC ici, qui sont les acolytes des M23.

Katumbi affirme qu’en tant que père de famille, une fois élu Président de la République, il mettra fin à cette guerre en créant une force spéciale pour le Nord-Kivu et l’Ituri. Il demande à la population de rester vigilante et d’éviter toute fraude électorale en restant aux bureaux de vote jusqu’à ce que la CENI affiche les résultats bureau par bureau

« vous devez rester là aux bureaux de vote jusqu’à ce que la CENI affiche les résultats bureau par bureau » , explique-t-il.

La campagne électorale prend de l’ampleur et suscite l’enthousiasme de la population après les multiples tournées effectuées par les candidats à la présidentielle du 20 décembre.

A lire : RDC-Élections sans Rutshuru et Masisi: l’un des indicateurs que la guerre du M23 est loin de prendre fin avant 2023

Share This Article
Leave a comment