Sud-Kivu : Ouverture d’un atelier de renforcement de capacité sur le monitoring, la protection transversale et matrice 6w

Par Élie Munike David

Rédaction Centrale
4 Min Read

L’ONG « Initiatives communautaires pour l’appui à la femme en Afrique « ICAF » en collaboration avec l’association d’appui aux femmes solidaires pour le développement Integré« AFESDI asbl » ouvre une session de formation sur le renforcement de capacité en monitoring, Protection transversale et ses outils du 30 au 31 mai 2024, à l’hôtel Roghis situé dans la ville de Bukavu.

Les bénéficiaires sont les staffs ICAF et AFESDI intervenant beaucoup plus dans le domaine de protection en toute son intégralité

Amos Zahiga, coordinateur de l’ONG ICAF, explique que l’objectif de cet atelier entre dans le cadre de renforcement de capacité de leur staff pour répondre aux exigences humanitaires dans le respect des lois et principes en matière de protection.

À cette fin, le staff terrain aura pour mission de sensibiliser, documenter, rapporter, et promouvoir l’accès significatif, sécuritaire et digne aux personnes affectées par les crises humanitaires en leur apportant une assistance humanitaire.

Étant une organisation nationale qui intervient dans la protection de l’enfance, lutte contre les violences sexuelles et basées sur les genres (VSBG), le coordinateur de l’ONG ICAF montre que leur but est d’assurer aussi protection aux femmes victimes de Violences Sexuelles Bassées sur les  Genres et les  Violences Basées sur les  Genres, de mener des plaidoyers en faveur de ces dernières et aux personnes à mobilité réduite.

Pascal Bulambo, l’un des facilitateurs de l’atelier, éclaircit qu’en matière de protection, il y aura plusieurs thématiques à aborder pendant ces deux jours. Il s’agira de faire la généralité sur la protection et sur les violences basées sur les genres. Après la formation, l’organisation veut que les participants puissent intervenir dans le respect des normes ou principes directeurs de la protection, d’autonomisation et la sécurité.

Amos Zahiga poursuit en montrant que, cette organisation existe depuis 2019 mais presque sans appui financier d’aucun partenaire mais que celà n’empêche son encrage au sein de la communauté qui reste remarquable partout où elle intervient grâce à son équipe très dynamique et pleine d’expertises et experiences de longues années dans des agences de nations unies,ong Internationales que nationales.

Notons que actuellement plusieurs activités de cette organisation et projets en implémentation sont assurés et exécutés sous financement propre (autofinancement) issue de cotisations de ses membres et autres personnes de bonne volonté.

« J’en profite pour lancer un appel aux partenaires locaux, nationaux et internationaux d’ appuyer financièrement cette organisation, toute forme de synergie et/ou collaboration partenariale pour atténuer davantage la souffrance et misère de nos communautés qui en besoin d’assistance humanitaires » ajoute-t-il.

Localisation de l’ONG ICAF

Pour ce qui est de l’adresse physique de l’ONG ICAF, son bureau siège est situé sur avenue du gouverneur numéro 75,ville de Bukavu.

Pour la province du Sud-Kivu, ICAF est implantée dans 7 sur 8 territoires excepté le Shabunda.

En dehors du Sud-Kivu, ICAF a un bureau à Goma et des points focaux en territoire de Nyiragongo, Masisi, Rutchuru, Mwesso, en Ituri Tshikapa, Tanganyika, Équateur (Mbandaka), Kinshasa et en dehors du pays comme au Rwanda, Burundi, Burkina Fasso et en République Centre Afrique.

Signalons que cette organisation n’intervient pas seulement en protection mais aussi dans le domaine d’éducation,Wash (EHA),formation professionnelle,autonomisation de la femme,Sécurité Alimentaire, environnement, entrepreneuriat,Urgences, Santé et Nutrition etc…

Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !