Épidémie de Monkeypox au Sud-Kivu : 10 décès et plus de 950 cas enregistrés

Par Lucien Migabo

Rédaction Centrale
2 Min Read
Épidémie de Monkeypox

La province du Sud-Kivu à l’Est de la République démocratique du Congo est aux prises avec une épidémie de Monkeypox qui a déjà fait 10 victimes et enregistré plus de 950 cas depuis son apparition.

Selon Dr Claude Bahizire de la Division Provinciale de la Santé, il est temps que les populations du Sud-Kivu et du Nord-Kivu adoptent des mesures d’hygiène rigoureuses pour limiter la propagation de la maladie.

La Monkeypox, une maladie zoonotique apparentée à la variole, suscite une vive inquiétude parmi les habitants du Sud-Kivu. Face à cette situation, les autorités sanitaires locales ont mis en place des mesures d’urgence pour contenir l’épidémie et prendre en charge les personnes touchées.

Dr Bahizire insiste sur l’importance du respect des mesures d’hygiène pour prévenir la transmission de la maladie. Il appelle également à la vigilance de la population et à une collaboration étroite avec les autorités sanitaires pour maîtriser la situation.

« Les habitants du Sud-Kivu doivent se laver régulièrement les mains, éviter tout contact avec des animaux malades, consulter un médecin en cas de symptômes suspects », recommande-t-il.

Notons que l’implication de tous est essentielle pour endiguer la propagation de la maladie et protéger la population. La lutte contre l’épidémie de Monkeypox au Sud-Kivu doit être une priorité pour préserver la santé et le bien-être des habitants de la région.

A lire aussi : Sud-Kivu : La NDSCI-Kadutu condamne le silence du gouvernement provincial sur les cas des épidémies à Bukavu

Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !