Kabare : Le Consortium SOS IJM, FPM, AFEM et KJN octroie une paillote de paix et plaide pour la participation des femmes aux instances de prise des décisions 

Lucien migabo

Rédaction Centrale
3 Min Read

Le Consortium SOS Information Juridique Multisectorielle (SOS-IJM), Fondation Pélagie Muhigirwa (FPM), Association des Femmes de Média (AFEM) et Karibu Jeunesse Nouvelle (KJN) a marqué ce lundi 24 juin 2024 par une action en faveur de l’autonomisation des femmes de Kabare. L’événement, tenu à Cirunga, a vu la remise officielle d’une « pallotte de paix » à la communauté de Karhambi, symbolisant un espace dédié à l’expression des femmes.

Maître Patrick Bigomba, chargé des programmes chez SOS IJM, a souligné l’objectif principal de cette initiative est d’encourager la participation des femmes aux instances décisionnelles et briser le silence qui les entoure. « Nous avons constaté que les femmes sont marginalisées dans les processus de prise de décisions et qu’elles ont peur de s’exprimer devant les hommes. C’est pourquoi nous sommes là pour sensibiliser et offrir cette paillotte de paix comme un espace où les femmes peuvent se sentir libres de parler et de faire entendre leur voix », a-t-il déclaré.

Un dialogue ouvert et des doléances exprimées

Debat ouvert  avec les femmes          @lucien migabo

Un débat animé a suivi la remise de la clé, réunissant des acteurs juridiques et des femmes de la communauté. Cette plateforme d’échange a permis aux femmes d’exprimer leurs opinions et de soulever des préoccupations liées à leur implication dans les projets de développement.

Les participantes ont notamment dénoncé la consommation excessive d’alcool et de tabac par leurs maris et leurs enfants, fléaux qui nuisent au bien-être familial et communautaire. Elles ont appelé l’organisation SOS IJM à mener des actions de plaidoyer auprès des autorités congolaises pour lutter contre ces problèmes. De plus, elles ont plaidé pour une implication plus active des hommes dans les initiatives visant à améliorer le projet VLF.

Des lueurs d’espoir et un engagement continu

Malgré les défis persistants, des voix optimistes se sont élevées. Une participante anonyme a témoigné des progrès observés au sein de l’église : « À la paroisse, il y a déjà une évolution positive, car les femmes assument de plus en plus de responsabilités dans la gestion et la prise de décision », a déclaré l’une des participants.

Cette activité s’inscrit dans le cadre du projet Voix et Leadership des Femmes (VLF), financé par le Centre Carte et Affaires Mondiales Canada. Le Consortium SOS IJM, FPM, AFEM et KJN réaffirme son engagement à œuvrer pour l’autonomisation des femmes à Kabare, en leur offrant les outils et les espaces nécessaires pour s’exprimer, s’affirmer et contribuer pleinement au développement de leur communauté.

Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !