Sud-Kivu : Des élèves s’évanouissent au centre d’examen ENAFEP de Mabula Mushenyi à Kalehe à cause de la chaleur

Rédaction Centrale
3 Min Read
Un élève évanouie au centre d'examen ENAFEP

Le déroulement de l’Examen national de fin d’études primaires (ENAFEP) a été perturbé ce lundi 3 juin 2024 au centre d’examen de Mabula Mushenyi, dans la province du Sud-Kivu. En effet, plusieurs élèves ont été victimes de malaises et ont perdu connaissance à cause de la chaleur étouffante dans les salles d’examen.

Selon des témoignages recueillis sur place, les élèves, déjà sous pression en raison de l’importance de cet examen, ont été accablés par la chaleur excessive. Certains ont même perdu connaissance, nécessitant une intervention médicale immédiate.

« Je suis enseignant, nous sommes dans le centre d’ENAFEP province Sud-Kivu 1, à l’école primaire Kalehe 1, centre Mabula Mushenyi, village Munanira. Depuis le début de cette année scolaire, un phénomène préoccupant se produit régulièrement dans ce centre. Les élèves tombent soudainement au sol, mais après une courte prière, ils se rétablissent. Le directeur et le personnel s’interrogent sur les raisons de ces incidents récurrents si c’est la chaleur qui provoque cette tragédie mais nous n’avons pas des certitudes aujourd’hui, ce phénomène continue de se produire », déclare une source qui a requis l’anonymat.

Face à cette situation alarmante, les autorités éducatives ont réagi promptement en mettant en place des mesures d’urgence pour assister les élèves affectés et garantir leur sécurité. Des équipes médicales ont été dépêchées sur les lieux pour prodiguer les premiers soins aux élèves concernés.

Cet incident met en lumière les défis auxquels sont confrontés les élèves congolais pendant les périodes d’examen. Le manque d’infrastructures adéquates et de conditions d’examen appropriées expose les élèves à des risques sanitaires importants.

Il est crucial que les autorités compétentes prennent des mesures concrètes pour garantir des conditions d’examen dignes et respectueuses de la santé et du bien-être des élèves. La mise à disposition de salles d’examen ventilées et l’accès à l’eau potable sont des mesures essentielles pour prévenir de tels incidents à l’avenir.

La santé et le bien-être des élèves doivent être une priorité absolue lors de ces moments décisifs de leur parcours éducatif. Il est impératif que des actions soient entreprises pour garantir que les examens se déroulent dans des conditions optimales, permettant aux élèves d’exprimer pleinement leur potentiel sans mettre en péril leur santé.

A lire : RDC : 2.217.456 finalistes attendus pour l’ENAFEP 2024

Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !