Sud-Kivu : les journalistes manifestent contre des agressions ce vendredi – JUA RDC

Sud-Kivu : les journalistes manifestent contre des agressions ce vendredi

« Nous avons décidé avec toute la corporation d’organiser une marche pacifique en date du 10 décembre 2021, c’est-à-dire le vendredi à partir de 9h ». C’est par ce mot que les journalistes du Sud-Kivu à travers leur corporation, Union Nationale de la Presse du Congo (UNPC), annonce sa marche pacifique pour dénoncer des agressions dont ils sont victimes dans l’exercice de leur métier.

Au cours d’un point de presse tenu jeudi 9 décembre 2021, au bureau de l’UNPC situé au quartier Ndendere, en commune d’Ibanda, dans la ville de Bukavu, Darius Kitoka, président provinciale de cette structure de journalistes, a fait savoir que cette marche s’inscrit dans le cadre de la journée mondiale des droits humains et la clôture de 16 jours d’activisme.

Lire aussi: Sud-Kivu/Motion de censure : Deux journalistes de Bukavu blessés par balles à l’assemblée provinciale

 «Nous voudrions circonscrire cette marche dans le cadre de la journée mondiale des droits humains et la clôture de 16 jours d’activisme et pour nous médias et journalistes, nous avons été victimes des violations graves de nos droits en tant que journalistes », a précisé  Darius Kitoka.

Notre source invite tous les professionnels de médias œuvrant en province du Sud-Kivu, de prendre part à cette marche. Darius Kitoka indique que cette manifestation aura comme itinéraire, l’hôtel de poste, en passant par la Direction générale des impôts, rond-point SONAS, place de la paix, place feu rouge, jusqu’au cabinet du Gouverneur de la province à Labotte, pour la lecture et le dépôt du mémorandum avant de chuter à l’Assemblée provinciale.

« C’est pour cela que nous saisissons cette occasion pour demander à tous les prestataires de médias de la province du Sud-Kivu, consœurs et confrères, vous tous qui jouez un rôle dans le cadre de la collecte, du traitement et de la diffusion de l’information, vous êtes conviés à cette marche », renseigne-t-il.

L’UNP souligne que toutes les autorités concernées dans la sécurité de journalistes notamment le gouverneur ad intérim, le rapporteur de l’Assemblée provinciale, le commissaire générale divisionnaire de la police ai, l’auditeur supérieur du Sud-Kivu, ont été informés pour que cette marche soit pacifique et civilisée.

Darius Kitoka demande à tous les manifestants de se présenter en tenue noire pour exprimer leurs indignations.

Par Bernardin Murhabazi Matabaro

Newsletter

Votre email:

error: Contenu protégé !!
JUARDC Souhaitez-vous recevoir des notifications sur les dernières mises à jour ? Non Oui
Ouvrir le chat
Besoin d'une aide ?
Bonjour,
Pouvons-nous vous aider ?
%d blogueurs aiment cette page :