RDC : La déshumanisation peut engendrer des violences entre communautés surtout pendant la période électorale

Rédaction Centrale
2 Min Read

Dans une photo publiée sur Facebook dans le compte du groupe « BA SANGO YA MBOKA RDC » le 26 septembre 2023 et qui a suscité des nombreuses réactions dans les espaces Luba et Katanga, l’on peut voir une image d’un chien noir haussant la tête au milieu d’un troupeau des moutons blancs comme un Luba vivant au Katanga. L’auteur insinue que tel est le comportement des Baluba vivant au Katanga qui veulent toujours apparaitre peu importe la situation.

Une telle image ne peut que nuire à la cohabitation entre les communautés car elle déshumanise la population Luba vivant dans l’espace Katanga mais aussi attiser les conflits entre les Luba et les Katangais. Comparer un être humain à un animal peut engendrer des violences aux grandes conséquences au niveau du Katanga et partout où se trouvent les Luba et les Katangais surtout en cette période pré-électorale en RDC. La population du Katanga doit promouvoir l’acceptation mutuelle, l’amour du prochain afin de barrer la route aux instigateurs des violences à travers la promotion des discours dangereux. L’image publiée n’engage que son auteur et ne peut être attribuée à l’ensemble des communautés vivant dans l’espace Katanga.

La population doit ignorer ce genre d’image et surtout éviter de tomber dans les stratagèmes des individus qui pour des raisons égoïstes veulent à tout prix attiser des conflits entre deux communautés qui ont toujours vécu paisiblement ensemble. Les autorités doivent identifier et punir ceux qui violent la sur le numérique en utilisant les réseaux sociaux pour véhiculer des images qui déshumanisent les autres dans le but d’opposer des communautés qui vivent dans l’espace Katanga.

A lire : Halt aux discours de haine, oui à la cohabitation pacifique entre peuples des pays des Grands Lacs 

Share This Article
17 Comments
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !