Kalehe : Le comportement d’un groupe d’individus ne doit pas être attribué à l’ensemble de la population

Rédaction Centrale
2 Min Read

Dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, publié le 20 septembre 2023, on peut voir un groupe des personnes s’identifiant comme des sinistrés de la catastrophe naturelle de Bushushu et Nyamukubi dans le territoire de Kalehe, s’en prendre à l’administrateur du territoire de Kalehe Mr Thomas Zirimwabagabo Bakenga. Ils l’accusent d’avoir détourné les dons des sinistrés. Le même jour, des messages indexant les habitants de Kalehe littoral d’être à la base de ces violences contre l’administrateur qui est natif de Kalonge ont circulé dans plusieurs groupes Whatapp.

Ces propos sont dangereux à cause de sa généralisation et par le fait que les auteurs de ces messages menacent les habitants de Kahele litoral. L’attaque contre l’administrateur du territoire de Kalehe orchestré par un groupe des jeunes se déclarant sinistrés de la catastrophe naturelle de Bushushu et Nyamukubi est une violence qui n’engage pas tous les sinistrés de ces deux villages et moins encore tous les habitants de Kalehe litoral. Il n’est pas juste de menacer la population de Kalehe littoral et de lui interdire d’arriver à Bunyakiri et Kalonge car, n’étant pas impliquées dans les agissements de ce groupe des jeunes.

Les attaques d’une personne ou d’un groupe d’individus ne doivent pas être attribuées à l’ensemble de la population. Les habitants de Kalehe littoral, de Bunyakiri et de Kalonge doivent promouvoir la tolérance mutuelle, l’amour du prochain et surtout se dissocier des personnes qui généralisent et qui font appel à la violence. La population doit s’abstenir des messages de haine, des violences tout autre agissement contraire à la loi.

Elle doit plutôt promouvoir les valeurs communes qui appellent à la cohabitation pacifique en lieu et place des violences en privilégiant des méthodes pacifiques dans leurs revendications. Les autorités doivent punir non seulement les auteurs mais aussi ceux qui appellent à la violence.

A lire :Kalehe : L’intolérance politique au cœur d’un différend qui oppose les jeunes

Share This Article
24 Comments
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !