Sud-kivu : La Rivière Kahwa un fléau qui dévaste le marché Bondeko

Rédaction Centrale
4 Min Read

Empêchée à son déversoir dans le lac kivu par des constructions et des occupations illégales, la rivière Kahwa a quitté son lit naturel et fait des dégâts au marché Bondeko à chaque tombée de pluie.

Il est 12h°°, au marché Bondeko sur avenue michombero en commune de kadutu dans la ville de Bukvu en la concession de la SNCC, une attitude d’angoisse est devenue courante pour les personnes exerçant leurs activités sur ce lieu. La peur au ventre, plusieurs vendeurs ne savent pas comment se comporter lorsqu’il pleut sur la ville de Bukavu.

Ils ne savent pas étaler les marchandises en leur lieu habituel et ni les garder dans les dépôts à cause de la déviation de la rivière Kahwa qui quitte son collecteur à chaque tombée des pluies ce qui influent négativement les activités sur ce lieu.

Marchandises, sacs, argents des paisibles citoyens parfois emportés par les eaux ; maintenant plusieurs entre ces vendeurs en majorité des femmes ne savent plus sur quel pied danser à cause de ces multiples problèmes.

La rivière Kahwa qui quitte son lit à chaque averse au niveau de la SNCC ou il n’y a pas d’épandage, des eaux torrentielles pleines d’immondices débordent et déferlent sur le marché Bondeko qui est devenue plus qu’une poubelle et c’est difficile pour les marchands d’y effectuer des activités normalement.

A chaque fois, ces vendeurs regardent les nuages sombres et arrêtent déjà les activités quelle que soit l’heure pour se prémunir de tout risque qui peu subvenir.

Certains analystes alertent déjà sur le danger que présentent les eaux de la rivière Kahwa. Ces derniers appellent les autorités urbaines de fournir des efforts pour faire rentrer la Kahwa dans son lit et réhabilité le collecteur de cette rivière.

Par ailleurs, d’autres sources font savoir que des jeunes portent des hommes et des femmes au dos pour les faire traverser lors des crues de ce cours d’eau qui sépare la commune de Kadutu et celle d’Ibanda dans la baie de Bukavu.

Le marché Bondeko pirate au départ, s’élargit et s’impose dans la concession de la SNCC convoitée depuis des années par des particuliers qui l’occupent illégalement.
La population s’habitue au mal, les autorités font semblant d’intervenir, à qui la responsabilité, s’interroge une certaine opinion qui pense que toute cette partie risque de se transformer en lac, vue la négligence de part et d’autre.

Pour rappel, en date du 04 octobre de l’année passée, le ministre provincial de Transport et Voie de Communication Alimasi Matthieu avait effectué une descente sur ce lieu et après le constat avait déclaré que la SNCC doit être remise dans son droit légitime et les gens qui occupent illégalement une bonne partie doivent déguerpir avait annoncé le ministre.
A ce jour, cette partie est devenue un bastillon de l’insécurité, des corps charriés par la rivière continuent à être ramassés et recherchés sur cet endroit de la baie de Bukavu.

Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !