Sud-Kivu : l’INPP couronne 15 formateurs outillés à former des entrepreneurs

Rédaction Centrale
3 Min Read

L’Institut National de Préparation  Professionnelle (INPP), a clôturé, samedi 18 décembre 2021, la formation en faveur de 15 chefs de services formateurs. Cette formation s’inscrit dans le cadre de l’encadrement des jeunes dans l’entrepreneuriat. Cette formation des maîtres de formation est l’initiative de l’agence japonaise pour la coopération.

Pour Monsieur Joseph Kibau Afikia, Directeur provinciale de l’INPP Sud-Kivu, ladite formation a été destinée d’abord aux chefs de services pour la gestion de l’incubateur. Il indique que 15 candidats chefs de services ont acquis cette connaissance, parmi lesquels pourront sortir des formateurs dans différentes entités du Sud-Kivu.

Joseph Kibau fait savoir que cette formation de maîtres formateurs est une initiative de l’Agence Japonaise de Coopération. Il appelle toute la population du Sud-Kivu à s’approprier cette formation pour mettre fin au chômage.

« L’incubateur l’INPP va encadré les jeunes entrepreneurs qui viennent pour le stage, INPP s’attend à couvrir d’abord toute la province, dans les huit territoires dans lesquels ils sont représentés, qui est une façon de chasser le chômage et d’étouffer les poches d’un secrétaire », a-t-il déclaré.

De son côté, Monsieur Franck Kassanda Kashila, Formateur et chargé technique adjoint à l’INPP Bukavu, cette formation a porté sur 6 modules. Il renseigne que cette formation est un processus qui a commencé dans la capitale Kinshasa en 2016 avec 37 candidats, mais seulement 8 ont été retenus en qualité de formateur en entrepreneuriat.

« D’ici là l’INPP va mettre en place un service de l’incubation encadré et accompagné par ces mêmes formateurs dans le domaine de l’entrepreneuriat, Ces jeunes entrepreneurs seront encadrés dans l’incubation il y aura une place comme l’hébergement, mais aussi quelques conseils d’accompagnement, aussi de coaching pour ceux qui vont entreprendre aussi ceux-là qui ont déjà entrepris », précise-t-il.

Nanas chishambo, cheffe de service agroalimentaire à l’INPP, ajoute que l’objectif est de faire des idées des jeunes, des projets et en faire de business qu’il pourront soumettre à des banques pour leur octroyer les fonds de démarrage.

« Bukavu doit changer l’optique et ne pas aller toujours toquer aux portes pour chercher l’argent, mais les amener à créer leurs propres emplois. La formation sera donné à toute les filières organisées à l’INPP. A la clôture de chaque formation les participants auront besoin de 7 jours pour entreprendre le module pour leur permettre d’avoir leur plan d’affaires qu’il pourront soumettre d’ici et là », a déclaré Nanas Chishambo.

Notons qu’à travers cette formation de formateurs, l’INPP, dans sa mission de l’employabilité vise à concrétiser les idées de projets en entreprise formelle.

Par Marianne Nabintu

Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !