Kabare : Le MLKV réclame la délocalisation du dépotoir érigé au cimetière de Musigiko

Rédaction Centrale
3 Min Read

Le mouvement citoyen Laissez Kabare Vivre (MLKV) demande la délocalisation du dépotoir érigé dans le village Kakoma, groupement de Kagabi, en territoire de kabare, juste au point de jonction de la route allant vers Cirunga et celle vers Kagabi au cimetière de Musigiko.

Dans une correspondance adressée au Ministre Provincial de l’Environnement, Urbanisme et Habitat, le MLKAV renseigne que ça fait déjà plusieurs mois que la population observe des mouvements des camions transportant des déchets plastiques et verres ainsi que d’autres ordures ménagères de la ville de Bukavu vers Kabare précisément à Kakoma.

« Ces camions déversent les déchets sur la chaussée de la route en plus de son état très délabré, dégageant ainsi des odeurs très nauséabondes et déstabilisent les passagers. En plus, les normes d’érection d’un dépotoir qui devrait accueillir tous les déchets d’une ville n’ont pas été respectées non seulement par le choix du site mais aussi par les installations qui devraient y être érigées pour cette fin », peut-on lire dans cette correspondance signée par Maître Barthélémy Mwambusa, coordonnateur de MLKV.

Notre source regrette de voir que des enfants et femmes se mettent à remuer ces déchets aux mains libres, sans mesures de protection aucunes, mettant ainsi leur vie en danger.

 » La population de Kabare précisément de Kagabi, Cirunga, Bushwira et Bugobe qui passent à cet endroit est exposée à cet environnement malsain et non propice à son développement intégral avec tous les risques que cette situation présente tant sur la santé humaine que sur l’environnement. Une violation flagrante des dispositions légales nationales et d’autres instruments juridiques internationaux en matière de la protection de l’environnement », ajoute le MLKV.

Face à cette situation, le MLKAV dénonce la légèreté avec laquelle les autorités gèrent la question de dépotoir public dans la ville de Bukavu et ses périphéries, pourtant selon cette structure, c’est l’un des éléments à mettre en mettre en compte pendant les étapes de planification et assainissement du milieu.

Sous un ton ferme, le MLKAV demande au Ministre Provincial de l’Environnement, Urbanisme et Habitat de délocaliser dans l’immédiat ledit dépotoir vers un autre endroit jugé acceptable.

Le MLKAV se dit déterminé à déclencher des actions des grandes envergures au cas où sa demande ne pas prise en considération.

Notons qu’il y a quelques mois ledit dépotoir a été délocalisé au quartier Nyakavogo sur la route menant vers Kabare après une manifestation de la population.

Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !