Sud-Kivu : controverse sur le prix de carburant, le ministre Appolinaire Bulindi tranche

Rédaction Centrale
2 Min Read

Le ministre provincial de mine, ressources hydrauliques et hydrocarbures, Appolinaire Bulindi, appelle tous les pétroliers à se convenir sur le prix fixe de la vente, d’un litre de carburant dans des stations services lequel sont obligés d’afficher afin d’éviter la tricherie et le désordre totale qui sont visibles ce dernier temps dans ce secteur à Bukavu.

Décision prise ce mercredi 13 Avril 2022, au cours d’une réunion entre les responsables des stations services en province et le ministre Appolinaire Bulindi, tenue à son cabinet situé à Labotte, en commune d’Ibanda, dans la ville de Bukavu.

Appolinaire Bulindi a fait entendre aux pétroliers que si une fois ils se convenaient sur un seul prix de vente de carburant par litre, et que le prix soit affiché dans tous les stations de la place, ce la pourra limiter l’escroquerie et la spéculation dans la vente du carburant au Sud-Kivu sous la satisfaction de leurs clients.

À cet effet, le ministre Bulindi appelle les pétroliers au respect strict au respect strict de sa mesure afin d’éviter des éventuelles réclamation à l’égard de la population.

De leur côté, le club des pétroliers dans la ville de Bukavu, renseignent que la variation du prix de carburant est fixé par la monté vertigineuse du barème du carburant et la difficulté dans le transport de cette denrée rare, depuis la guerre qui oppose la Russie à l’Ukraine.

Par ailleurs, au cours de cette même réunion, le président des pétroliers de la ville de Bukavu, Mukubagala Asumani, a précisé que tant qu’il n’y aura pas de diminution de ce barème les pétroliers ne sauront pas faire autrement la vente du carburant.

À noter qu’un litre de carburant se négocie entre 3500 et 3700 franc à la pompe comme chez le revendeur dans la ville de Bukavu.

Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !