Situation sécuritaire à l’Est de la RDC: le LGD condamne l’inaction de la communauté internationale

Rédaction Centrale
4 Min Read

Le Parti politique Leadership et Gouvernance pour le Développement (LGD), dit avoir suivi avec un intérêt particulier l’adresse du Chef de l’Etat du vendredi 03 novembre 2022 sur la détérioration de la situation sécuritaire dans la partie Est du pays.

Dans une déclaration  rendue publique ce samedi 5 novembre 2022, ce parti cher au Professeur Matata Ponyo condamne l’occupation illégale d’une partie du territoire congolais par le mouvement du M23 appuyé vraisemblablement par le gouvernement Rwandals.

« À travers son adresse, après un bref rappel des différentes séquences des rencontres politiques au niveau sous régional et international, le Chef de l’Etat a déploré la reprise de l’escalade des violences actuelles par le mouvement M23 appuyé par ses supports extérieurs, il en a appelé à une mobilisation générale en vue de barrer la route à cette entreprise funeste d’une nouvelle agression de notre pays.D’emblée, le parti politique LGD saisit cette occasion pour exprimer sa compassion vis-à-vis des populations congolaises massacrées cruellement et contraintes à l’errance, exposées aux intempéries, à l’insécurité, et dépourvues de toute assistance. Le parti politique LGD condamne l’occupation illégale d’une partie du territoire congolais par le mouvement M23 appuyé vraisemblablement par le gouvernement Rwandals. Le parti politique LGD condamne tout aussi l’inaction de la communauté internationale face à la perpétuation de la criminalité ouverte et systématique organisée par le Rwanda contre la RD. Congo et son peuple. » lit-on dans cette déclaration.

Le LGD dit réitéré son soutien ferme aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo(FARDC) engagées au front pour préserver l’intégrité territoriale et la souveraineté nationale Jusqu’au sacrifice suprême.

« Tout en souscrivant à l’appel à la mobilisation générale lancé par le Chef de l’Etat, le parti politique LGD rappelle que le leadership et la gouvernance de qualité sont des facteurs mobilisateurs par excellence des forces vives y compris des partenaires de tous les horizons, A cet égard, le parti politique LGD invite le Chef de l’Etat à se débarrasser de la posture de chef d’un parti dans l’exercice de son leadership au sommet de l’Etat pour fédérer toutes les tendances politiques et sociales en cette période cruciale d’agression que subit notre pays. Le parti politique LGD invite le Président de la République d’une part à l’assainissement de la gouvernance socio-économique notamment par l’éviction des actions cosmétiques en vue de privilégier l’intérêt collectif, à la requalification de la gouvernance du pays et au dépoussiérage institutionnel pour imprimer dans l’opinion la perception d’une gouvernance saine, d’autre part à mettre un terme à l’instrumentalisation de la justice et des services de sécurité pour museler les adversaires politiques et réprimer les revendications de ses concitoyens pour accéder au bien-être. » explique-t-il.

Il recommande également au Chef de l’Etat de favoriser la mise en place d’un processus électoral crédible, de renoncer à la domestication de la CENI dans le but d’altérer les résultats des urnes afin de juguler le déficit de légitimité qui grève les institutions nationales en suscitant ainsi des guerres cycliques qui endeuillent continuellements publique.

Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !