Nord-Kivu : démolie par une bombe lancée par les rebelles du M23, l’Institut Kanyagogo manque toujours d’assistance

Rédaction Centrale
2 Min Read

Une semaine après la rentrée scolaire 2022-2023, les élèves de l’institut Kanyagogo, en territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu apprenent dans des conditions difficiles après qu’une bombe larguée par les rebelles M23 ait détruit cette école.

Cette révélation a été faite ce jeudi 15 septembre lors d’une interview qu’à accordé Ndagijimana Sendegeya Oscar, Préfet des études de cette école à Juardc.Info.

«Nos élèves apprennent difficilement parceque nous avons emprunté l’ancien bâtiment qu’on utilisait avant que l’honorable nous construise cette école. Et le bâtiment utilisé aujourd’hui est en état de délabrement très avancé mais nous comptons le réhabiliter pourque les conditions d’apprentissage soient un peu favorable» indique-t-il.

Selon le chef de cet établissement catholique de la paroisse de Rugari, aucune autorité n’a réagi par rapport à cette situation depuis la démolition de cette école.

«Aucune autorité n’est intervenue jusqu’à ce jour. Nous avons transmis beaucoup de lettres à des différentes autorités mais aucune assistance ne nous est parvenue» s’indigne-t-il.

Cependant, il implore auprès du gouvernement congolais et ses partenaires de leur venir en aide pour que ses élèves apprennent dans des conditions plus ou moins favorables.

«Mon message est que les autorites nous viennent en aide. Nous avons besoin d’une assistance très rapide depuis que notre bijoux école soit démolie » a-t-il demandé.

Institut Kanyagogo
Institut Kanyagogo

Rappelons que, trois salles de classe de l’Institut Kanyagogo ont été détruites par une bombe larguée par les rebelles M23 le 23 juin dernier.

Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !