Nord-Kivu : la Société Civile donne un ultimatum de 2jours à Tshisekedi pour le rétablissement rapide et efficace de la paix dans le Rutshuru

Rédaction Centrale
2 Min Read

La Société Civile du Nord-Kivu lance un ultimatum de deux jours au président de la République Félix Tshisekedi pour qu’il puisse rétablir la paix à travers des offensives contre les terroristes du M23 et leurs alliés afin de quitter Bunagana et partout où ces hors-la-loi commettent des exactions sur la population depuis 3 mois déjà.

Placide Nzilamba ,secrétaire technique provincial de cette structure appelle le gouvernement congolais à reprendre contrôle de ces entités après les déguerpissement des réfugiés Congolais en Ouganda.

« Le travail de la société civile est d’appeler aux autorités de libérer ces espaces, et nous venons de lancer un ultimatum au président de la République et à tout le Gouvernement, que dépassé le 15 de ce mois et que les FARDC ne lancent pas encore les attaques pour libérer Bunagana, nous allons commencer des actions de grandes envergures pour pousser le gouvernement à libérer Bunagana.A défaut de le faire, nous appelleront la population sur les lignes de front pour aller combattre et libérer notre pays » indique-il.

Il regrette comment la RDC cherche a négocié avec ces terroristes pendant qu’ils occupent encore cette partie si importante du pays.

Rappelons que c’est depuis 3 mois déjà , que la cité de Bunagana et d’autres entités du territoire de Rutshuru sont sous occupation de rebelles du M23.

Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !