Sud-Kivu : un élément FARDC tue un civil et en blesse 3 autres à Uvira

Rédaction Centrale
2 Min Read

Un militaire des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), a tiré sur quatre jeunes la matinée ce samedi 24 décembre 2022, sur avenue Kirambo, au quartier Kabindula, dans la ville d’Uvira, au Sud-Kivu. Le bilan provisoire fait état d’un mort et 3 blessés graves.

La Societé Civile de Compatriotes Congolais (SOCICO/RDC), qui livre l’information à JUARDC.Info, fait savoir que c’était aux environs d’une heure que cet incident s’est déroulé.

« Nous entant que SOCICO nous condamnons ces actes ignobles et inciviques qui continuent de se produire. Avant hier, un militaire a été appréhendé avec 3armes et des effets militaires. Nous voulons que les services de sécurité puissent multiplier les efforts pour sécuriser la population.La fois passée, il y a eu d’autres actes d’insécurité. » explique Kelvin Bwija, Coordonnateur de cette structure.

Cette structure citoyenne fait savoir que le chef de quartier Kabindula a été agressé et tabassé par des militaires FARDC.

Elle explique également que la situation reste toujours critique et aucune activité n’est opérationnelle cet avant-midi et toutes les routes sont barricadées.

Contacté à ce sujet, le Porte-parole des Opérations Sukola 2, sud Sud-Kivu, le lieutenant Marc Elonga, confirme l’information mais parlé d’un militaire incontrôlé des FARDC, qui a été à la base de cet acte. Il dit néanmoins n’être pas au courant de l’agression du chef de quartier.

« Au moins j’étais sur terrain et même à la morgue. Il s’agit bel et bien d’un militaire des FARDC qui pour des raisons personnelles a commis un acte contraire à la loi qui n’engage pas l’armée. »

Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !