Nord-Kivu: le commandement des opérations sokola 1 dresse un bilan positif de l’état de siège deux ans après son décret

Rédaction Centrale
3 Min Read

Le porte parole du secteur opérationnel Sokola 1 Grand-Nord évalue bien le résultat de l’état de siège décrété au Nord-Kivu, il y a plus de deux anas depuis son instauration.

Le Capitaine Antony Mwalushay l’a dit au cours d’un point de presse animé le weekend dernier dans la ville de Beni. samedi 10 Juin 2023. Selon cet officiel militaire, l’état de siège a permis que la sécurité revienne dans le secteur opérationnel Sokola 1 dont Beni-Ville, Beni territoire, Butembo et Lubero.

« Nul n’ignore les coins les plus douteux de Beni notamment l’endroit qu’on appelait triangle de la mort. il y a plus d’une année que le mot triangle de la mort n’est plus utilisé. Ce n’est pas parce que la population s’est décidée de ne plus le dire mais c’est parce qu’il y a eu des opérations qui ont été faites et aujourd’hui il est devenu triangle de la vie grâce aux efforts militaires. Il ne se passait pas un jour sans que l’on déplore la mort sur la route Mbau-Kamangu.» a souligné avec précision Anthony Mwalushay.

Et d’ajouter,  « la route Erengeti-Kainama, est entrain d’être réhabilitée à travers les génies militaires. Cette route n’existait que par le nom puisqu’on ne pouvait pas faire les opérations sans infrastructures. Dans le territoire de Lubero, il y avait un nombre élevé des groupes armés et les plus redoutables de ces derniers qui s’attaquaient à la population, c’est la coalition de Baraka et Kyandenga. Nous avons combattu tous ces rebelles mais la grande réussite est d’avoir capturé le commandant de ce groupe armé Kyandenga lui-même.»

S’agissant de l’activisme des terroristes de l’Allied Democratic Forces (ADF), le commandement des opérations Sokola 1 affirme avoir neutralisé plus de 900 djihadistes qui tuent la population, incendient des véhicules sur différents axes routiers, kidnappent et enrôlent par force les mineurs dans ce mouvement terroriste.

« L’armée a réussi à démanteler les réseaux des collaborateurs des ADF. Pendant les opérations, nous (armée) avons réussi à neutraliser 907 terroristes ADF dans cette zone de Béni et plusieurs autres exemples qui nous laissent entendre que l’armée a déjà fait un travail de Titan » a-t-il indiqué.

Il faut dire que cela fait plus de deux ans depuis que les civils ont laissé la gouvernance aux militaires dans deux provinces sous état de Siège dont Nord-Kivu et Ituri.

Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !