Annulation stage Turquie : où sont passés les 2.5M de dollars des Léopards à la CAN ?

Rédaction Centrale
4 Min Read
Leopards-RDC-Seniors-CAN-2023-Foot-RDC

En pleine trêve internationale, les Léopards ne disputeront pas de matchs amicaux malgré leur parcours tonitruant à la CAN 2023. Comme indiqué par FootRDC, le 4 mars, le stage prévu en Turquie avait été annulé suite à un manque d’accord entre le gouvernement et la fédération.

« Un stage était prévu avec plusieurs nouveaux joueurs et des cadres en manque de temps jeu pour faire une revue d’effectif et de redynamiser l’équipe. Le coach a décidé d’annuler ce stage suite à un manque d’accord avec le gouvernement », confiait Dodo Landu, Team manager de l’équipe nationale.

« Où va l’argent ? »

Dans la foulée, une incompréhension est née sur les raisons de cette annulation, certains observateurs ne se privant pas de pointer les doigts à la FECOFA.

« Il va falloir que la FECOFA et le ministère des Sports de la RDC expliquent pourquoi ils n’organisent RIEN pour la sélection pendant la trêve. Rappelons que le parcours des Léopards à la CAN a rapporté 2.5 millions de dollars ! », s’est étonné Romain Molina, journaliste d’investigation à l’origine des révélations sur les scandales de pédophilie dans le football congolais.

« Où va l’argent ? », a interrogé l’auteur de Mano Negra dans un post sur X. Ni la fédération ni le ministère n’ont jamais répondu au tollé de cette trêve dans rassemblement.

« Cette cagnotte de la CAF provient des droits commerciaux et c’est à la fin de la compétition que l’on fait le bilan. Ce fonds n’arrive pas exactement à la fin de la CAN, mais bien plus tard, parfois après plusieurs mois. Cette cagnotte n’est pas une dotation qui permettrait à la CAF d’avoir un contrôle sur le fonds gagné par une association après une compétition » a expliqué à FootRDC, Patrice Mangenda, ancien vice-président de la FECOFA.

« Ça ne s’explique pas, c’est dangereux »

Malgré tout, M. Magenda déplore que la sélection ne profite pas d’une fenêtre ouverte par la FIFA entre les sélections de différentes confédérations. « Ça ne s’explique pas, c’est dangereux parce que ça peut casser une dynamique. Il aurait fallu, coûte que coûte, qu’on organise un stage », a affirmé M. Mangenda, précisant que plusieurs « petits pays » ont eux saisi l’occasion, comme la Tanzanie ou la République centrafricaine.

« C’est quand même dommage que la RDC n’ait pas obtenu un stage alors que les équipes dites « petites » l’ont décroché. C’est malheureusement ça aussi la RDC, avec ce côté imprévisible », a-t-il indiqué.

FootRDC n’est pas en mesure de confirmer si la fédération n’a pas encore reçu le chèque de la CAF. Pour autant, l’instance faîtière du football sur le continent insistait sur l’utilisation des fonds pour les participants à la CAN après une revalorisation des prix.

« La CAF a fait des progrès significatifs au cours des deux dernières années en augmentant les prix de la CAN et de toutes ses autres compétitions majeures. Je suis convaincu qu’une partie de ce prix contribuera au développement du football et profitera à toutes les parties prenantes du football, tout en aidant nos associations membres dans leur administration » déclarait son président Patrice Motsepe.

Avec Elisha Iragi/Footrdc.com

A lire : Linafoot : Mazembe – Maniema Union retardé

Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !