Interdiction de réveillon à Goma : des chefs des confessions religieuses réagissent

Rédaction Centrale
2 Min Read

Des chefs des confessions religieuses saluent la mesure interdisant des veillées des prières le 31 décembre et le premier janvier 2021 en province du Nord-Kivu.

Selon le berger Banyene Buleri bon cœur, l’un des leaders de l’église huitième CEPAC/la source Gola, cette mesure doit être strictement respectée pour le bien de toute la population.

« L’interdiction de réveillon de prière nocturne pour ce 31 Décembre au premier janvier 2022, nous devons tous nous soumettre à cette mesure instaurée par le maire de Goma, le mardi 28 décembre dans un communiqué rendu public », a-t-il dit ?

Dans une interview accordée à juardc.info ce mercredi 29 Décembre 2021, ce serviteur de Dieu affirme que cette mesure préventive est fixée en faveur de la sécurité de la population afin d’éviter toute sorte de catastrophe dans ces heures.

lire aussi : État de siège au Nord-Kivu : ce qui est interdit pour le réveillon du nouvel an à Goma

Pour lui, il est souhaitable que la prière du 31 décembre pour cette année se fasse en famille. Il appelle tous les responsables à mettre en place des mécanismes nécessaires pour contourner cette situation.

« J’encourage tous les fidèles de convertir chaque maison en un adroit de prière, comme on le faisait en temps de confinement, et que les jeunes utilisent les réseaux sociaux pour plus d’évangélisations », interpelle-t-il.

Cependant, il appelle toutes les églises de Goma à prier pour le pays. Il les exhorte à éviter différentes résistances face à cette mesure car, selon lui, c’est une décision favorable pour une paix durable et la sécurité.

Par Bénédicte Mushoko à Goma

Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !