Sud-Kivu/motion de censure : Pourquoi Ngwabidje ne s’est-il pas présenté à la plénière ?

Rédaction Centrale
2 Min Read

 « Une motion c’est un exercice qui permet au gouverneur de se défendre », a déclaré le député provincial Georges Musongela.

Dans l’émission Paix et développement de la radio maendeleo, ce dimanche 5 décembre 2021, cet élu provincial du Sud-Kivu, a dévoilé les raisons qui justifieraient le boycott du Gouverneur Théo Ngwabidje, de se présenter à l’assemblée provinciale pour répondre à la motion de censure initiée à l’encontre de son Gouvernement.

« Je vais vous dire pourquoi il n’est pas venu. C’est parce que simplement il savait que maintenant, il est sous le taux. Il n’avait aucun argument pour venir se défendre. Nous avions des éléments et des pièces à l’appuie, lorque nous avons déposé cette motion », a indiqué Le député provincial, Musongela, sur les ondes de la radio Maendeleo.

« Que pensez-vous que le gouverneur allait dire sur le dossier de Mwenga? », S’interroge-t-il. Musongela estiment que le chef de l’exécutif provincial, Théo Ngwabidje, a manqué des mots pour se défendre devant les députés provinciaux.

« Qu’est-ce qu’il allait dire du fameux contrat jin jiang?! Tout un gouverneur se permet de tromper toute la population du Sud-Kivu en leur disant voilà je vous amène une société qui va construire des routes?! Voilà pourquoi il a préféré prendre la poudre de scampette et ne pas vouloir venir répondre à l’assemblée provinciale », souligne-t-il.

Il sied de noter qu’au cours d’une plénière consacrée à l’examen et le vote de la motion de censure initiée par une dizaine de députés provinciaux contre le gouvernement Ngwabidje, 28 députés ont voté pour la motion et 5 se sont abstenus.

Par Bernardin Murhabazi Matabaro

 

Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !