Meurtre d’un casque bleu « nos services habilités vont travailler avec ceux de la MONUSCO pour élucider les circonstances de cette attaque » Patrick Muyaya

Rédaction Centrale
1 Min Read

Après le meurtre d’un casque bleu de la Monusco par les rebelles de la coalition Twirwaneho-Makanika, des réactions fusent de partout. Après celle de la mission Onusienne, c’est au tour du Gouvernement Congolais de condamner cet acte.

Dans un message rendu public ce samedi 1 octobre dans la soirée, Patrick Muyaya, Ministre de la Communication et Médias, en même tant Porte-parole du Gouvernement fait savoir que la RDC exprime sa solidarité à la MONUSCO et rassure que ses services travaillent d’arrache-pied pour élucider les circonstances de l’attaque.

« Le Gouvernement condamne avec la dernière énergie cette attaque et exprime sa compassion et sa solidarité à la mission pour la mort du casque bleu pakistanais. nos services habilités vont travailler avec ceux de la MONUSCO pour élucider les circonstances de cette attaque » écrit-il.

Rappelons que des rebelles identifiés au groupe armé Twiraneho et leurs alliés Makanika, ont attaqué une position des casques bleus tuant l’un d’eux d’origine pakistanaise alors qu’ils tentaient de se rapprocher de la base après avoir contacté cette mission pour une reddition.

Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !