Bukavu/Braquage, Place du 24-Sosame : la NDSCI appelle la mairie à règlementer les heures de circulation de Motos

Rédaction Centrale
3 Min Read
Mairie de Bukavu, photo d'illustration

La Nouvelle Dynamique de la Société Civile (NDSCI), de Kadutu lance un alerte sur les cas de braquages enregistrés ce dernier temps sur le tronçon routier Place du 24-Sosame, en commune de Kadutu, dans la ville de Bukavu, chef-lieu du Sud-Kivu.

C’est ce qu’à fait savoir son président Patrick Munguakonkwa, président de cette structure ce vendredi 9 décembre 2022, dans une alerte rendue publique.

Pour cette structure citoyenne, ces cas de braquage sont très fréquents dans les heures tardives entre 19heures et 21heures. Ces derniers seraient orchestrés par des bandits qui se déguisent en motards.

« Le dernier cas est celui du jeudi 08 décembre 2022 aux environs de 20heures, quand Mr Fikiri Kahirhi Innocent, habitant du quartier Nkafu, dans l’avenue wesha qui a pris une moto à la place du 24 pour Sosame, arrivé au dos d’âne de l’ISDR, le motard est descendu de la moto disant qu’il voulait faire un petit besoin, c’est ainsi que lui et son coéquipier ont étranglé la victime jusqu’à lui ravir tout ce qu’il avait et l’ont tabassé sérieusement. » explique-t-elle.

La NDSCI lance un triplé appel, aux associations des motocyclistes de bien identifier leurs membres pour épargner la population de tous ces cas de vol et meurtre.

A la mairie de réglementer les heures de circulation des motos et cela avec une rigueur stricte, et à la police sous commissariat de Karhale de veiller à la sécurité dans ce tronçon routier.

« A la population d’être très vigilant et surtout emprunter les bus que des motos dans les heures tardives. Par contre, la NDSCI Kadutu condamne également l’état de délabrement très avancé de ce tronçon routier qui serait également à la base de cette insécurité et risque d’accident. »poursuit-elle.

La NDSCI Kadutu dit reste très convaincu qu’il y a moyen de sécuriser la population et ses biens si seulement « nous avons des dirigeants responsables et soucieux de la population. »

Lire aussi: Sud-Kivu : « Dénoncer la mauvaise gouvernance dans nos ETD n’est pas un crime », Gentil Kulimushi

Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !