Hôpital Panzi au Sud-Kivu : La Fondation Denis Mukwege reçoit une délégation irakienne et réaffirme son engagement pour les victimes de violences sexuelles

Par Lucien Migabo

Rédaction Centrale
4 Min Read

Une délégation du gouvernement irakien a visité en date du 30 Avril 2024, l’Hôpital Panzi à Bukavu, capitale de la province du Sud-Kivu en République démocratique du Congo (RDC). Lors d’un point de presse ce jeudi 2 mai, les membres de la délégation ont exprimé leur profonde gratitude pour l’accueil chaleureux du personnel et pour l’œuvre inestimable du Dr Denis Mukwege.

Le Dr Mukwege, fondateur de l’Hôpital Panzi, est un gynécologue-obstétricien de renommée mondiale qui a consacré sa vie à soigner les victimes de violences sexuelles dans l’est de la RDC. Son travail et celui de son équipe ont été salués par la communauté internationale, et le Dr Mukwege a reçu le prix Nobel de la paix en 2018 pour ses efforts.

Un modèle de soins complet pour les victimes

La Fondation Panzi, créée par le Dr Mukwege en 2015, s’inspire de l’approche holistique développée à l’Hôpital Panzi pour offrir des soins complets aux victimes de violences sexuelles. Ce modèle repose sur quatre piliers fondamentaux notamment le volet médical pour la prise en charge des blessures physiques et des traumatismes,
Le soutien psychosocial pour une aide psychologique et counseling pour aider les victimes à surmonter le traumatisme, la réinsertion socio-économique pour appuyer à la réinsertion des victimes dans la société et à leur autonomisation, et l’accompagnement juridique et judiciaire pour offrir une aide juridique pour que les auteurs des violences soient traduits en justice.

La Fondation Panzi met en œuvre ce modèle de soins dans plusieurs pays touchés par des conflits, notamment l’Irak, la Colombie et l’Ukraine. Elle collabore avec les gouvernements locaux pour mettre en place des programmes de soins holistiques et de soutien aux victimes de violences sexuelles.

L’importance de la collaboration et du partage des connaissances

Lors de sa prise de parole, Sandra Horlovic, chef de programme spécialisée en justice transitionnelle à la Fondation Denis Mukwege, a souligné l’importance de la collaboration et du partage des connaissances entre les différents acteurs impliqués dans la prise en charge des victimes de violences sexuelles. Elle a également mis en avant l’expérience de la Fondation Denis Mukwege comme un atout précieux pour le développement de modèles de prise en charge efficaces.

La visite de la délégation irakienne à l’Hôpital Panzi s’inscrit dans cette volonté de partage d’expériences et de bonnes pratiques. Les membres de la délégation ont pu découvrir le modèle de soins de la Fondation Panzi et discuter avec le Dr Mukwege et son équipe des moyens de l’adapter au contexte irakien.

Un message d’espoir pour les victimes

L’Hôpital Panzi et la Fondation Denis Mukwege sont des symboles d’espoir pour les victimes de violences sexuelles en RDC et dans le monde entier. Le travail du Dr Mukwege et de son équipe permet à des femmes et à des filles de se reconstruire et de retrouver leur dignité après avoir subi des atrocités.

La Fondation Denis Mukwege continue d’élargir son champ d’action et de porter son message d’espoir dans d’autres pays touchés par les conflits. Son engagement pour les victimes de violences sexuelles est une source d’inspiration pour le monde entier.

TAGGED: , , ,
Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !