Désaccord entre députés à l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu : « l’un a raison et l’autre n’a pas tort »

Rédaction Centrale
4 Min Read

Après la réhabilitation du gouvernement provincial Théo ngwabidje 2. Une plénière a été convoquée pour siéger sur cette question ce jeudi 13 avril 2023. A cette occasion, deux plénières différentes on eu lieu dans la capitale du Sud-Kivu. L’une à l’assemblée provinciale et l’autre délocalisée à l’hotel Ruzizi.

Pour la première plénière dite des députés pro Ngwabidje, un nouveau bureau de l’assemblée provinciale a été élu avec à sa tête, Lwamirha Zacharie comme président, cosmos Bishisha élu Vice-Président, Richard Ndabagoy, rapporteur, L’honorable Kabeza, rapporteur adjoint ainsi que Blandine kalafula comme questeur.

Selon le Président de l’organe délibérant, la 5 ème motion contre le gouvernement provincial a été rejetée.

Pour la deuxième plénière tenue à l’hôtel Ruzizi, présidée par la tête du bureau d’âge, Bashengezi Mirindi, trois points étaient à l’ordre du jour notamment l’adoption de l’ordre du jour par les députés présent, examen de pétition des membres définitifs du bureau de l’Assemblée Provinciale et Audition et adoption de rapport de commission.

Après appel nominal, sur 48 députés provinciaux 26 ont été présents.

Examinant la pétition, la question de la santé du président de l’Assemblée provinciale a été évoquée, car selon eux, ça fait plusieurs sessions que le président dit qu’il est malade, Mais aujourd’hui ils ont appris qu’il était dans une réunion à l’Assemblée provinciale.

 » Pendant les festivités de Pâques, le président Lwamira a été prédicateur pendant une semaine dans son Eglise. Nous risquons de terminer l’année sans que le président guérisse. Ça handicap l’Assemblée provinciale, entre autre il serait mieux d’exiger un certificat médical pour prouver sa maladie, dans le cas contraire cette maladie sera considérée comme les absences « , s’expriment-ils.

Cependant, sur 26 députés qui ont participé, tous ont voté contre la nomination du nouveau vice-président de l’Assemblée. 25 députés contre la nouvelle nomination du rapporteur, 26 contre la nouvelle nomination du rapporteur adjoint et 24 députés ont voté pour la pétition du questeur.

Le vice-président de l’Assemblée Provinciale, Yabe Ntaitunda, condamne les accusations contre sa personnalité et la personnalité du rapporteur et son adjoint d’avoir convoqué une session extraordinaire, la rébellion contre des décisions judiciaires irrévocables, particulièrement celle rendue par la cour constitutionnelle.

Selon eux, tous ces griefs sont les mêmes à l’écart d’un qui revient tout le temps qui concerne la rébellion.

Selon eux, les collègues sont trompés sur la personne, il s’agit de l’imagination de la part de ceux qui ont signé cette pétition.

Pour Le rapporteur de l’Assemblée Jacques Kamanda,  » le seul bureau qui existe dans l’Assemblée provinciale, c’est celui qui est dirigé par le Président de l’Assemblée a.i. Yabe Ntaitunda, il n’y a pas une confusion à faire, ce que les collègues ont fait, ils avaient un seul objectif de bloquer la tenue de la plénière consacrée à la motion de Théo Ngwabidje et Comme celui-ci est mise en accusation; Selon la loi électorale 160. Après la mise en accusation il n’y a plus raison de parler de la motion. Sur ce, nous demandons au Gouverneur déchu Théo Ngwabidje de déposer sa démission dans un bref délai car on ne négocie pas avec la loi mais elle s’impose » dit-il.

Après, signalons que ces 26 députés ont voté pour une prochaine plénière qui sera traitée au mois prochain au sujet de la maladie de l’honorable Lwamira, Président de l’Assemblée Provinciale.

Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !