Sud-Kivu : Les recommandations formulées au cours des activités de FPM sur les droits de la femme, validées !

Rédaction Centrale
3 Min Read

La Fondation Pélagie Muhigirwa, FPM, à travers son bailleur ALBIHAR, vise l’implication des autorités politico-administratives à s’engager dans la lutte contre toute forme des violences que subissent les femmes et à donner à la femme une place dans le processus de développement et de son épanouissement. C’est par cette note que s’est déroulé l’atelier de réflexion et validation de recommandations issues des activités de sensibilisation sur les droits de la femme.

Cette atelier qui s’inscrit dans la ligne de compte du projet « résilience et autonomisation de la femme en territoire de Kabare », a eu lieu le jeudi 27 Avril 2023, dans le village de Bugushu, en groupement de Bushumba, territoire de Kabare au Sud-Kivu. Vingt autorités et certains membres de la communauté du territoire de Kabare, ont participé à la validation des recommandations formulées au cours de trois activités qui ont été organisées pour parler des droits de la femme.

Pour Sifa Izuba Bijou, Chargée des programmes au sein de FPM, eu égard aux problèmes auxquels fait face la femme, chaque jour dans tous les domaines de la vie, les femmes n’arrivent plus à se faire valoir et cherchent à fuir la réalité. Elle précise que cette activité a été organisée dans le cadre du projet ALBIHAR, financée par le Gouvernement ANDALOUSIE.

« Les autorités s’impliquent dans la mise en œuvre du respect de lois qui condamnent les actes des violences faites à la femme, les femmes leaders s’impliquent à faire valoir leurs droits, à travailler avec les hommes pour promouvoir la femme », précise-t-elle.

Il ressort de participants à cet atelier que les recommandations formulées au cours de trois activités organisées autour de la question sur les droits de la femme sont d’une importance capitale pour atteindre les objectifs assignés : « nous femmes leaders de Kabare, nous nous impliquons dans la lutte contre toute forme des discriminations qui nous empêchent de s’épanouir, mais aussi dans la lutte pour le respect de leurs droits », a déclaré Madame Furaha, une participante.

Même son de cloche pour les autorités présentes à cette activité. Elles s’engagent à accompagner les femmes dans la lutte pour le respect de leurs droits. Les femmes leaders s’impliquent dans la lutte pour le respect de leurs droits.

A lire : Sud-Kivu : la Fondation Pélagie Muhigirwa forme 22 femmes leaders responsables des AVEC à Kabare

Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !